Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

opus dei

  • Villiers, Chevènement, Ménard, Zemmour, Polony, Chouard, Club de l'Horloge, Philippot, Dupond-Aignan, Farage, John Laughland, la galère souverainiste contre la France

    Le souverainisme est une idéologie qui est née de la lutte contre le fédéralisme au Canada.

    Et en Europe, où Condenhove Kalergi et de Gaulle l'opposaient au fédéralisme européen.

    Il s'agit d'autonomie, pour plus de libéralisme, le fédéralisme étant considéré comme un carcan étatiste.

    Il faut connaitre de l'origine et de l'histoire de cette idéologie.

    Le souverainisme français est issu du même mouvement.

    Villiers, Polony soutiennent les mêmes écoles hors-contrat et le même IFRAP.

    Cela ne s'explique que si l'on comprend ce qu'est le souverainisme.

    Le souverainisme n'a rien à voir avec la France, et on le voit bien, c'est un mouvement politique hors-sol, avec un réseau mondial.

    Le mouvement qui défend la France et sa conception de la souveraineté, s'appelle la France.

    Les souverainistes s'associent au mouvement de Démocratie Directe, qui, si tu connais l'histoire de nos institutions, est une conception anglo américaine.

    La bataille des libéraux sur nos institutions est ancienne, nous n'avons pas opté pour ces paradigmes anglo saxons, la France a su rester elle-même grâce à cela, indépendante est souveraine, unitaire, grâce au maintien de notre conception des institutions.

    La Démocratie Directe est la voie des autonomismes et des lobbies.

    Tous ces concepts politiques sont autant de pièges pour la France pour ceux qui ne les comprennent pas.

    En parallèle, l'emprise libérale sur l'Eglise a permis d'associer le principe de subsidiarité de l'église, au souverainisme, pour l'appliquer au politique, de façon à détruire, comme avec la Démocratie Directe, les souverainetés nationales.

  • Marion Maréchal Le Pen, la facho de Salon Beige opusien

    Je rappelle que les voies de l'Opus Déi sont pénétrables, Maloffev, multimilliardaire russe lié aux libertariens de Washington, et qui finance la guerre en Ukraine, est l'oligarque qui a reçu Chauprade et Marion Maréchal Le Pen :

     

     

     
    « 4 nouvelles sur l’Académie Musicale de Liesse | Accueil | Allocations familiales : le supplément...
    LESALONBEIGE.BLOGS.COM
     
  • Ces lobbies extrême-libéraux d'origine théologeo-américaine qui soutiennent Marine Le Pen

    Robert Ménard, dit "Bob Ménard" non sans raison, annonçait hier dans une tribune ses objectifs d'Union des droites, dans la grande tradition du Club de l'Horloge dont il est aujourd'hui un des piliers.

    Sans grande surprise, Thierry Mariani comme le grand patron, dernièrement candidat à la présidence du MEDEF, Charles Beigbeder, n'insultent pas l'avenir s'il s'incarnait par Marine Le Pen.
    Ces gens-là sont de la même église, dans tous les sens du terme.

    Charles Beigbeder déclare ainsi : "Je n'hésiterais pas une seconde à soutenir Marine Le Pen", à défaut de Sarkozy si nécessaire.



    Charles Beigbeder est un des plus ultra libéral grand patron du MEDEF, libertarien, ligué à tous les réseaux libertariens de Washington et à l'Opus Déi.

     

     

     

    Ces réseaux ont déjà infiltré le Front depuis longtemps, ils sont apparus il y a un peu plus d'une vingtaine d'années en France.

     

    Ils se sont étoffés et forment des cadres via l'IFRAP (think tank hystériquement libéral), l'IFP (Institut de Formation Politique, qui s'est donné pour mission de former les cadres diffusant la pensée libertarienne américaine, avec une formation à Washington dans les plus gros groupes d'influence existant) , l'IPJ (Institut Pour la Justice, qui milite à dénigrer nos institutions judiciaires pour leur substituer un modèle libéral), Ecole de Guerre Economique, qui infiltrent tous les groupes, économiques, médiatiques (il est facile de trouver les journalistes qui participent de ces lobbies, Brunet, Delamarche, Koening, Zemmour, Polony par exemple), éducatifs (universités, Sciences Po, écoles), politiques, ils essaient aussi de s'établir dans les milieux artistiques avec un faible succès (métapolitique, extrêmement partie à leurs méthodes de lobbying très en pointe).

     

    Regroupés autour de Contribuables Associés et de Radio Courtoisie, ces lobbies sont directement liés aux think tanks libertariens stipendiés par les grands groupes et des multimilliadaires américains (voir la liste des soutiens connus des Cato Institute, Heritage Foundation, Hoover Foundation, American Enterprise Institute, familles Mellon Scaife, Horowitz (réseau Eurabia -Choc des civilisations-), Frères Koch, Opus Déi, Exxon Mobil).

     

    Ils ont des réseaux en Russie via l'IDC (Institut pour la Démocratie et la Coopération) de John Laughland (également chef advisor de l'Institut pour la Prospérité de Ron Paul), Exxon Mobil (Oil & Gaz International Companies au budget supérieur à bien des Etats et qui a ses règles propres par rapport au Département d'Etat et au Pentagone à qui il s'oppose), des oligarques comme le multimilliardaire proche de Poutine, toujours lié à l'Opus Déi, Konstantin Malofeev (qui finance et coordonne notamment les annexions en Crimée et Ukraine).

    Ils ont déjà nombre des leurs autour de Marine Le Pen.

    Ils gravitent autour des autres formations politiques également et appuyaient déjà leurs influence sur Jean-Marie Le Pen.


    Leurs activités de pression ont fluctué dans le temps selon la façon dont le Front approchait le pouvoir.

    Revenus en force avec l'élan suscité par une Marine Le Pen, ils parasiteront le pion auquel ils s'accrochent proportionnellement à son importance politique et/ou à l'espoir qu'ils portent en lui.

    Marine Le Pen de son côté n'a jamais rien fait pour dénoncer leur activisme anti Etat et destiné à aligner notre pays sur le modèle le plus anglo américain selon les principes fondateurs des pères des USA (Boston Tea Party).

    Au contraire, elle voit d'un bon œil cette manne de cadres et de soutiens, y compris financiers.


    Ce sont ses économistes, tous libertariens, liés à l'Opus Déi, qui lui apportent des argumentaires servis sur un plateau, ainsi que l'argent russe, tandis qu'Aymeric Chauprade, cadre de l'IFRAP et de l'IFP, la conseille en matière d'affaires extérieures.


    Un homme politique français, défenseur de la puissance publique, de l'intérêt général et de nos institutions en général, devrait dénoncer avec la plus forte véhémence ces opérations d'influence de groupes privés d'origine étrangère.

    Paradoxalement (mais tout paradoxe qui se respecte n'en est pas un), c'est le mouvement dit "national" qui semble leur être le plus poreux.

    Charles Beigbeder, en grande phase de rapprochement avec le FN.
    LELAB.EUROPE1.FR

     

  • Connaissez-vous le gouvernement fantôme qui tape à votre porte (pour vous la foutre directement dans la tronche) ?

    L’Etat profond aux USA, est ce qui reste d’Etat.

    Je ne trouve rien de bon dans l’Etat américain, qui est impérialiste, mais ceux qui luttent aux USA contre ce qu’ils appellent cet Etat profond, sont les pires que je dénonce aussi en Europe.

    Il s’agit des libertariens que l’on retrouve aux Tea Parties.

    Pour eux, la FED, alors même que c’est une banque privée, est encore trop reliée à l’Etat, le Département d’Etat est trop étatique, la CIA, la NSA etc.

    On retrouve au sein du Tea Party, des anciens de l’OSS/CIA, qui mènent une guerre contre l’Etat américain parce qu’ils le jugent pas assez conforme à l’esprit des Pères fondateurs des USA de la Boston Tea Party.

    Pour eux, l’Etat est à abattre, ils ne veulent plus d’impôts et donc plus de société, ils veulent vivre librement en micro communautés ayant les mêmes intérêts.

    Ils se disent non interventionnistes parce qu’ils ne veulent plus d’Etat non plus sur le plan international, ils veulent en toute chose, que cela soit remis dans des mains privées, des armées privées.

    Leur prétendu « non-interventionnisme » est un leurre, ils ont des réseaux partout dans le monde, et bien entendu en Europe et en France, pour répandre leur idéologie d’annihilation de toute forme d’Etat.

    Ils récupèrent toutes les velléités « révolutionnaires », déstabilisatrices de l’Etat afin de mener vers le chaos qui selon eux, amènera « le meilleur ordre libéral ».

    La loi du plus fort, le libéralisme pur, qui éliminera toutes faiblesses, qui sont des parasites dans leur ordre naturel.

    Chauprade, le conseiller de Marine Le Pen en matière géopolitique malheureusement, a importé en France le concept d’Etat profond, est de leurs réseaux, qui gravitent autour des Contribuables Associés et de l’IFRAP, liés à l’Opus Déi, ils pénètrent toutes les sphères :
    économiques, médiatiques, éducatives, politiques.

    Ils mènent leur offensive libertarienne jusqu’en Russie via les réseaux de l’Opus Déi et un personnage clef : John Laughland, agent de Ron Paul après avoir été celui de Thatcher.

    Lié à l’Ecole de Guerre Economique, ils travaillent avec les oligarques russes de Poutine qui détiennent les manettes des ressources de la Russie, qu’ils exploitent main dans la main avec Exxon Mobil.

    Libertariens/Exxon Mobil/Opus Déi est le triumvirat le plus dangereux pour l’Europe actuellement, la Troïka à côté, c’est du pipi de chat.

  • Des relations entre l'Opus Déi et des libertariens

     

    •  
       

    Fil d’actualité

     
     
    7 min · Modifié · 
     

    La sécu opuso libertarienne, c'est ça (pour rappel, Samuel Potier est un cadre de LMPT), les valeurs de la droite sont très église financière :

    http://www.argusdelassurance.com/…/mutuelle-anti-ivg-des-ex…

     
    •  
      Oriane Borja Mutuelle anti-IVG : des exclusions qui n'en sont pas
      Par FRANÇOIS LIMOGE - Publié le 01 février 2012, à 17h 52
      Courtiers, assurance santé, mutuelles santé, Mercer, Marsh & McLennan (MMC)


      Fidelis Santé se veut une couverture maladie qui respecte les préceptes de l’Eglise, en ne prenant en charge ni l’interruption volontaire de grossesse, ni la contraception. Des exclusions techniquement impossibles et en contradiction avec le caractère affirmé de contrat responsable.
      Généralement, l’assurance est plutôt discrète sur les exclusions de garantie, ces fameuses petites lignes qui précisent tout ce qui n'est pas pris en charge. Ce n’est pas le cas du concepteur de Fidelis Santé. Gérant du cabinet de courtage Assurances Saint-Yves, Samuel Potier revendique haut et fort d’avoir conçu un contrat santé « conforme à la doctrine sociale de l’Eglise, au respect de la vie », dont l’article 9 de la notice d’information précise très clairement que sont exclus au titre des garanties, l’interruption volontaire de grossesse (IVG), l’IVG médicamenteuse, tous les contraceptifs, et « plus généralement toute opération de nature à interrompre le cours naturel de la vie ».
       
       
      -Les fondateurs de l’Association des Z’Amis de Frigide Barjot
      Caroline L (Homovox),
      Dominique P (ancien responsable de la Manif pour Tous Isère)
      Jean-Baptiste Labouche (ancien responsable de la Manif pour Tous Lyon)
      Arnaud Bouthéon (fondateur des Rencontres Thomas More)
      Samuel Potier (Consultant)
      Laurence Tcheng (ancienne porte-parole de la Manif pour Tous, PP de l’Avenir pour Tous)
      Jean-Baptiste Dubreuil (ancien chef de cabinet de Frigide Barjot)-
       
       
       · 
       
    •  
      Oriane Borja 23 février 2012
      Contestation de l'ObamaCare : les protestants rejoignent les catholiques
      Lu sur l'Observatoire de la christianophobie :

      "Le 20 février, c’est la puissante organisation protestante The Family Research Council (FRC), qui a rendu publique une lettre de rejet de ce décret signée par pas moins de 2 500 pasteurs et responsables évangéliques. Lors d’une conférence de presse du président du FRC, le baptisteTony Perkins, qui était entouré de l’évêque pentecotiste Harry R. Jackson, du Dr. Richard Land, un haut responsable baptiste, du pasteur Gary Simons et de la journaliste Star Parker, a déclaré que le HHS Mandate [ObamaCare] n’était pas qu’une « affaire de catholiques » et que le FRC « ne tolérera pas qu’une quelconque dénomination voit sa liberté religieuse violée par le gouvernement ». « Aucune église, a-t-il poursuivi, ne devrait être contrainte d’abandonner sa foi pour s’agenouiller devant l’autel du gouvernement. Et jusqu’à ce que le gouvernement corrige cette erreur, nous demeurerons unis avec nos alliés des différentes fois pour exiger ce que George Washington de “droits inestimables des citoyens libres” (…) Tous les groupes de l’Amérique religieuse se donnent le bras sur le front de cette guerre déclarée à la liberté religieuse ».
      Posté le 23 février 2012 à 08h01 par Michel Janva | Catégorie(s): Pays : Etats-Unis , Pro-vie 

      Commentaires
      que voilà un oecuménisme de bon aloi !
      Rédigé par : Sancenay | 23 fév 2012 10:23:51

      http://lesalonbeige.blogs.com/.../contestation-de...
      « L'actrice de cinéma qui devint religieuse | Accueil | La...
      LESALONBEIGE.BLOGS.COM
  • On ne moralise pas le capitalisme avec du vinaigre ou comment la sauce libertarienne/Manif Pour Tous a pris

    Au travers de l'exemple Madeleine Bazin de Jessey/Sébastien Chenu, beaucoup ont du mal à comprendre les réseaux des libertariens en France.


    S'ils naviguent entre l'UDI, Alternative Libérale, Démocratie Libérale, l'UMP, ou le RBM de Marine Le Pen, s'ils sont plutôt favorables à l'Union des droites à la base (club de l'Horloge), Sébastien Chénu était plutôt contre toute alliance avec le FN, mais c'est lui qui rejoint Marine Le Pen aujourd'hui quand Madeleine Bazin rejoint elle, Nicolas Sarkozy.

    Outre le fait que selon la formule consacrée, lorsque que vous mettez deux personnes d'extrême-droite dans une cabine téléphonique, vous avez une scission, il serait opportun de demander à ces gens-là d'expliquer leurs propres contradictions.

    Même si je comprends globalement la situation que je trouve cohérente in fine, comment faire comprendre au lecteur non averti que :

    - Contribuables Associés, Radio Courtoisie, Alternative libérale, l'Institut de Formation Politique, etc., sont directement liés aux institutions libertariennes de Washington (Heritage Foundation, Cato Institute, etc.) où ils se forment et avec qui ils organisent des cessions de formation dans le but explicite et exprimé d'importer en France et en Europe leur vision du monde et leurs méthodes de lobbying (de là vient notamment l'idée de mobiliser l'électorat noir, et les musulmans -oui, aux USA, on découpe, on exploite, on éparpille façon puzzle-)

    - le libertarianisme est la liberté individuelle forcenée qui implique que l'on peut choisir impunément d'être pour le mariage homosexuel, pour l'avortement, pour l'euthanasie, pour la vente d'organes, l'achat d'enfant, etc.

    Ron Paul explique qu'il est contre à titre personnel mais que cela relève évidemment de la liberté individuelle, l'Etat n'ayant surtout à se mêler de rien.

    - que ces réseaux sont truffés de membres de l'Opus Déi à tous les niveaux.
    Ai-je besoin de rappeler les opusiens cadres de l'UMP, au Centre et déclinaisons, parmi les cadres de la Manif Pour Tous et parmi les cadres de Marine Le Pen ? Ses réseaux internationaux avec un axe Nord-Sud mais également et bien également Ouest-Est

    - que l'on retrouve cette branche libérale pseudo catho au Vatican bien sûr, dans le discours sur la prétendue "moralisation du capitalisme" (très directement repris par les VGE, Millon, Sarkozy, Marine Le Pen et tant d'autres), pour le sauver (avec le soutien des multinationales) parce que le capitalisme, est comme le Christ, sauveur, et qu'il peut comme Dieu sans doute, nous délivrer du mal

    - que le Family Research Council,

                 où Christine Boutin, Béatrice Bourges, Franck Margain (qui réussit manifestement à trouver des terrains d'entente avec Sébastien Chénu qui milite pour les droits LGBT et le Mariage Pour Tous), la Manif Pour Tous en général, vont faire leurs courses idéologiques et techniques en se déplaçant à Washington

                 qui organise la "résistance" libéralo pseudo catho en passant par Chauprade, l'Europe, Konstantin Malofeev (l'oligarque milliardaire qui bouge le pion Poutine avec l'aide d'Exxon Mobil dont les cadres viennent jusqu'en France faire des conférences sur les bienfaits supposés du libertarianisme et auxquelles Alain Soral invite officiellement à se rendre)

    que ce FRC est une officine directe de l'Heritage Foundation (qui a donc été fondée par des dirigeants de l'OSS/CIA et des multimilliardaires, soutenus par les grandes groupes industrialo financiers) pour répandre l'idéologie libérale la plus pure, issue des principes des pères fondateurs des Etats-Unis et des loges maçonniques des Fils de la Liberté.
    Toutes choses simplissimes à trouver via les fiches publiques de toutes ces personnes et organisations.



    On a du mal à comprendre alors que les mêmes qui sont à la manoeuvre pour La Manif Pour Tous qui semble lutter contre le mariage homosexuel, l'avortement, l'euthanasie, et autres manifestations libérales, sont issus de ces milieux extrême-libéraux mêmes.

    Groupes qui, rappelons-le, trouvent tant Démocrates américains que Néocons, trop tièdes en matière libérale, et qui ont ouvert une guerre à mort sur le front Ouest, contre l'Etat américain dont ils ont tout de même réussi à bloquer le budget récemment, histoire de montrer leur force au sein du Congrès, notamment au sujet du projet Obama care, la santé pour tous, c'est encore moins libéralo pseudo catholique que le mariage pour tous.

    C'est même le prétexte du mariage pour tous qui a permis de mobiliser les troupes.


    Le prétexte moral est le vecteur qui fait péter le et la bara(ck)que.
    Et jusqu'en Russie et en Ukraine, bases arrière des libertariens contre le Département d'Etat, en passant par la France évidemment.

    On ne moralise pas le capitalisme avec du vinaigre.

  • Chauprade, lié aux libertariens jusqu'à la lie

    Rappel :


    Chauprade est membre de l'Institut Thomas More et toujours actuel cadre formateur de l'IFRAP/Institut de Formation Politique lié aux lobbies libertariens américains et à l'Opus Déi dont les relais vont jusqu'à Moscou.

    La realpolitik est un concept anglo saxon, tout comme Chauprade.

    L'Etat profond qu'il déteste comme tous les libertariens qui sont en guerre contre le Pentagone et le Département d'Etat américain, c'est l'Etat.

    Son "Etat stratège" n'est que la lambeau d'Etat qui souhaite fort pour affirmer le maintien du chaos libéral.

    Il faut savoir lire ces gens-là.
    Ils sont les ennemis les plus profonds de la France.

  • Le puit sans fond de l'international business des fous du Dieu Mammon

    Bah on croit savoir qu'il tient l'alcool Villiers ...
    Et l'Heritage Foundation et l'Opus Déi sont sur le coup :
    "Il devrait être financé par le milliardaire russe Konstantin Malofeïev, propriétaire du fonds d'investissement Marshall Capital."
    International. Projet de parc historique en Russie
    www.presseocean.fr
    A l’occasion de l’annonce du projet de parc russe « Puy du Fou Tsargrad », Vladimir Poutine a reçu Philippe de Villiers au Palais d’Eté des Tsars à Yalta. 'L'entretien, d'une

  • Ces think tanks qui passent aussi par Marine Le Pen et par Alain Soral

    Différents media, et l'Etat, s'alarment, à raison, des stages d'auto défense dispensés par Alain Soral et Piero San Giorgio via leur structure business "Prenons le maquis".

     

    Il faut aller plus loin.

    Ces stages sont organisés par Piero Faloti San Giorgio qui a importé en France, la mode survivaliste des libertariens pour les frappadingues.

    C'est une des manifestations visibles de l'emprise des lobbies libéraux extrémistes de l'Heritage Foundation qui compte parmi les think tanks -qui comme tous les autres, hantent tous les mouvements politiques- les plus virulents contre toutes dernières formes d'Etat. 

    Leur but est clairement la déstabilisation des Etats de différentes façons, d'autres organisations du réseau se chargeant d'attaquer ailleurs et partout (avec le gros bastion des cellules de la Manif Pour Tous notamment, également issues de l'Heritage Foundation qui est l'un des plus gros réseaux d'influence libéraux). 

     

    L'extrême-droite, Rassemblement Bleu Marine bien compris, est complètement gangrenée par ces réseaux anti démocratiques qui font le Système.

     

    Rappelons que l'auto défense est un concept anglo américain qui va à l'encontre de nos principes civilisationnels qui ont institué en France la justice publique depuis nos rois afin de mettre fin à la violence tribale. 

    Ca n'a jamais été une conception française.

    Même le droit romain sur lequel nous avons posé les base de notre droit, avait mis fin à la vengeance privée, ce qui indique le chemin vers la civilisation.

    "Le roi est seule source de justice", et "fontaine de justice", dit notre adage.

    Toutes nos institutions, depuis le départ, sont entière dirigées vers l'unité, la fin des guerres tribales d'avant Clovis, et les droits régaliens qui font de la justice, un des pans de souveraineté -du roi hier, du peuple dans son ensemble aujourd'hui.

     

     

     

    Je dis dans mon commentaire que l'ensemble du spectre politique est atteint par les lobbies.

    Les thinks tanks les alimentent tous, Terra Nova, Fondapol, Institut Coppet, Institut Montaigne, et autres Jean Jaurès ou Turgot, Fondapol, etc., ont tous les mêmes donneurs d'ordre (Ils s'autocongratulent et s'auto discernent des Prix entre eux tous les ans, avec tous le gothas des multinationales, Medef, Opus déi réunis ...).

     

    Photo de Oriane Borja.

     

     

    On retrouve facilement les liens de Soral avec l'Institut Coppet (et donc Montaigne) et le Mont Pèlerin.

     

    Le mouvement le moins atteint ces dernières années était le FN (après que JMLP se soit fait éjecter du système pour cause d'incompétence), mais Marine Le Pen a redonné les clefs de la maison en ouvrant portes et fenêtres en grand à ceux de ces lobbies qui sont les plus virulents question atteinte à l'Etat (avec tout le paradoxe que cela comporte par rapport au discours officiel ...).

    Mais les faits sont là, l'IFRAP (Coppet/Montaigne/Mont Pélerin) sont à nouveau bien au chaud au Rassemblement Bleu Marine.

     

    Et chez Soral , qui le sait pertinemment puisque j'en ai discuté précisément en face à face avec lui et San Giorgio, San Giogio assume parfaitement être un agent libertarien, Soral s'est fait dessus et m'a baragouiné qu'il ne savait pas tout.

    Il m'a ensuite simplement menacé si je faisais capoter son "projet économique".

     

    Lui aussi m'a dit alors que c'était ou ça, ou les lobbies de Marine Le Pen (il pensait alors à son lobby fétiche, juif).

    Ce que Soral ne comprend pas ou fait semblant de ne pas comprendre, c'est que les lobbies d'extrême-droite israéliens, sont libertariens (j'ai déjà évoqué le cas d'Avidgor Eskin, allié d'Alexandre Douguine et proche de Liberman, et qui fut l'instigateur de l'assassinat de Rabin en utilisant un message biblique afin d'inciter un malade mental à s'en emparer, ce qui n'a pas manqué.
    Ce gugus-là m'avait aussi contactée personnellement pour prendre contact avec Marine Le Pen à qui il voulait apprendre à se débarrasser des arabes, il a été ensuite également très menaçant quand je lui suis rentrée dedans comme il se devait).

     

    Marine est entouré de lobbies cohérents entre eux.

     

    Ces lobbies, en général (et donc tendance moins anti étatiste comprise) s'affrontent sur le degré de libéralisme.

     

    La guerre est ouverte entre l'Ecole de Chicago et l'Ecole Autrichienne (avec tous les degrés que l'une et l'autre comportent, en sachant que leurs nuances sont ténues et éventuellement poreuses, il n'ya qu'à voir comment le père Friedman est de la première quand son fils david tend vers la seconde).

     

    Cette querelle explique jusqu'à ce qui se passe en Russie/Crimée/Ukraine où l'Opus Déi fonctionne avec les libertariens et l'Opus Déi et les réseaux de l'extrême-droite française, israélienne et russe.

     

    La manipulation des chrétiens d'Irak est aussi une de leurs oeuvres.

     

    Ils cherchent la déstabilisation des Etats, différents pays sont le terrain de jeu et d'affrontement entre les libertariens (qui ont pris pour base arrière la Russie), et le Département d'Etat.



  • Comprendre le système politico (UMPSPCVertFN) mediatico éducatif

    Marine Le Pen ayant donné les clefs du dernier bastion et ouvert tout grand le Rassemblement Bleu Marine à la finance internationale


    Classement : Trophées des think tanks 2014

    Voici les podiums des "trophées des think tanks 2014" dont la cérémonie s’est tenue dans l’hémicycle du Conseil économique, social et environnemental en présence de 400 participants.

    Trophée des relations internationales
    remis par Mme Clara Gaymard (Opus Déi), Présidente de l’Amcham
    Photo de Oriane Borja.
    Lauréats :

    - Institut français des relations internationales (IFRI)

    - Centre d’études et de recherches internationales (CERI)

    2ème : Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)
    3ème : Fondation Jean Jaurès

    Trophée de l’économie
    remis par Mme Blandine Mulliez, Présidente de la Fondation Entreprendre

    Lauréat : Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE)

    2ème : Centre d’Études Prospectives et d’Informations Internationales (CEPII)
    3ème : Terra Nova

    Trophée des affaires européennes
    remis par Mme Nina Mitz, PDG de FTI Consulting France

    Lauréat : Fondation Robert Schuman

    2ème : Notre Europe - Institut Jacques Delors
    3ème : Confrontations Europe

    Trophée éducation et culture
    remis par M. Bernard Bazillon, directeur associé, Fondation KPMG

    Lauréat : Terra Nova

    Feu Olivier Ferrand (Terra Nova), mort subitement en faisant son jogging ...I
    "Il meurt le 30 juin 2012 d'un arrêt cardiaque4 ou d'une rupture d'anévrisme5
    au choix ...
    Photo de Oriane Borja.


    2ème : Fondation Jean Jaurès
    3ème : Institut Montaigne

    Trophée énergie, environnement et développement durable
    remis par M. Christophe Février, PDG de GEO PLC

    Lauréat : Fondation Nicolas Hulot

    2ème : Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI)
    3ème : SAF - Agriculteurs de France

    Trophée de la Santé
    remis par Dr. Jean-Martin Cohen Solal, Délégué général de la Mutualité Française

    Lauréat : Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes)

    2ème : Economie santé - Les Echos
    3ème : Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (IFRAP)

    Trophée politique et société
    remis par M. Gilles Leclerc, Président de Public Sénat

    Lauréat : Terra Nova

    2ème : Fondation Jean Jaurès
    3ème : Institut Montaigne

    Trophée innovation et numérique
    remis par M. François Aird, PDG de Cedrom SNI / Europress.com

    Lauréat : Fondation Internet Nouvelle Génération (FING)

    2ème : La Quadrature du Net
    3ème : Institut Montaigne

    Trophée de la meilleure stratégie de communication média
    remis par Mme Véronique Richard, Directrice du CELSA

    Lauréat : Terra Nova

    2ème : Institut Montaigne
    3ème : Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (IFRAP)

    Prix spécial du Jury
    remis par M. André Marcon, Président de CCI France

    Lauréat : La Fabrique de l’industrie

    Liste des think tanks mentionnés par le jury concourant ainsi au prix spécial

    - CERI
    - CEPS
    - Club Jade
    - Le Club des vigilants
    - Institut Montaigne
    - IFRAP
    - La Fabrique de l’industrie
    - Renaissance numérique
    - SAF - Agriculteurs de France
    - Sport et citoyenneté
    - The Shift project

    Méthodologie générale des trophées :

    L’Observatoire a qualifié 8 thématiques de politiques publiques fortes et versé dans les différentes catégories les think tanks retenus initialement en fonction de leurs activités sur l’année 2013.

    PDF - 475.5 kb
    Panel des think tanks 2014
    - En accord avec le Conseil économique, social et environnemental, les panels ont été adressés aux membres élus afin que chacun d’eux puissent choisir 3 think tanks par ordre de préférence sur la base de la notoriété suggérée.

    - Concernant le trophée de la stratégie de communication média, 80 journalistes (chef de service et/ou rédacteur en chef) de la presse écrite nationale ont été contactés pour répondre à 3 questions de notoriété spontanée :
    - Quel est le think tank que vous avez le plus mentionné en 2013 ?
    - Quel nouveau thème a été porté par un think tank dans votre domaine d’expertise en 2013 ?
    - Quel a été le think tank le plus influent de l’année 2013 selon vous ?

    - Un jury de personnalités qualifiées a été interrogé à la fois sur les 8 thématiques et sur le prix spécial du jury :

    - André Marcon, Président de CCI France (Président du Jury)

    - Rémi Godeau, Rédacteur en chef de L’Opinion

    - Philippe Mutricy, Directeur de la prospective au sein de BPI France

    - Pierre Kupferman, Rédacteur en chef de Challenges.fr

    - Majid El Jarroudi, Directeur de l’Adive

    - Jean Claude Javillier, Membre du conseil scientifique de Capstan Avocats, Président de l’AAEI-IHEDN et Président de l’Association Française de l’OIT

    - Mathieu Cornieti, Président de Impact Partenaires

    - Christian Payo, Président de la Fondation Croissance Responsable

    - Philippe Baumard, Président du conseil scientifique au CSFRS

    - Christian Harbulot, Directeur et fondateur de l’Ecole de Guerre Economique

    - Jacqueline Sala, Directrice de Veille Magazine

    - Stephen Boucher, Directeur du Programme Climatologie de l’Union Européenne

    - Valentine Ferreol, Présidente de G9+

    - Régis Coeurderoy, Professeur à l’ESCP et directeur de l’Institut I7 - ESCP

    - Didier Chevalier, Directeur de la stratégie de l’Argus de la presse

    - Mathieu Collet, PDG d’Euroagency