Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Chacun est seul responsable de tous"

  • La diplomaffia d'extrême-droite

    L'embargo français sur les produits russes signifie que la France souveraine n'admet pas l'atteinte à la nation ukrainienne.

    Quant aux avoirs des oligarques russes à la City, leurs gels montrent que les dirigeants russes volent leur propre peuple pour s'enrichir personnellement.

    Les agriculteurs russes auraient du reste le droit à leur propre marché, rappelons à Marine que son propre programme écologique veut que l'on consomme et produise au plus proche.

    Marre des goûts maffieux sûrs de la famille Le Pen !

    L'Internationale maffieuse ne fait pas une politique étrangère.

  • Quand Villani joue au sorcier

    Les communautés scientifiques, littéraires, artistiques, des explorateurs ou des aventuriers n'ont pas attendu l'Europe, l'Europe, l'Europe pour voyager, ni revenir vivre entre leurs parents, le reste de leur âge.

    L'Europe est à la fois trop grande, et trop petite pour être une solution, même intermédiaire.

    Trop grande car quid de nos spécificités, de notre façon de penser, quand on nous aligne tous peu à peu sur le Processus de Lisbonne et au-delà, de l'OCDE.

    La France, qui a donné Villani et avant lui, Lafforgue, plus discret médaillé Fields mais bien plus brillant défenseur du pays des sciences des arts et des lettres que nous fûmes, sera vouée à disparition dans un modèle européen où domineront toujours les institutions majoritairement opposées à notre civilisation.

    Comment Villani pourrait-il résoudre des équations impossibles en nous fondant dans un moule qui ne nous correspond pas, la quadrature du cercle politique, un modèle centralisé, unitaire, protecteur sous Etat-Nation comme la France, tiraillé par des systèmes individualistes, décentralisés, royaume des intérêts privés quand notre cadre en est un rempart.

    Il manque au mathématicien tous les aléas institutionnels, historiques, toute cette variable temps qui nous a forgée chacun si différents, et qui, comme il le dit lui-même, fait notre richesse en confrontant nos points de vue au sens littéral.

    Que seront ces points si on les aligne tous sur une droite qui nous relie certes le plus directement possible les uns aux autres, mais en niant la complexité du monde.

    Son utopie appauvrit irrémédiablement le prisme, sa suite tend vers zéro quand notre France à elle seule, nous portait vers l'infini et au-delà de nos frontières en franchissant celles des autres, pour peu qu'elles existent.

    Par delà les sciences, lettres et arts, de l'assassinat de notre civilisation si féconde pour un univers stérile à force de consanguinité organisationnelle, quid des relations très terre à terre du b a ba de nos protections sociales dans un monde fait pour que les gros mangent les petits, pour que les puissances d'argent dominent les rapports humains, que la compétitivité nous mettent dans une compétition à mort quand les structures politiques encadrées seules permettent une humanité viable contre les forces sauvages des lois du marché.

    La planète de ce prince maudit est un cercle circonscrit dans un triangle dont les sommets sont argent, pouvoir, domination, c'est d'urgence la tangente qu'il faut prendre comme direction !


    VIDÉO - Pourquoi Cédric Villani soutient Emmanuel Macron, même s'il n'est "pas super bon" en maths
    #ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 : ADDITION - Le mathématicien Cédric Villani était l'invité d'Audrey Crespo-Mara, mercredi 22 mars, pour détailler les…
    LCI.FR

  • Le totalitarisme à venir sous totale complaisance du "service public" de la culture

    Ni droite, ni gauche, à gauche et à droite, le libéralisme totalitaire, de l'extrême-gauche à l'extrême-droite, comment cette idéologie infuse et diffuse à l'intérieur de tous les partis et à l'échelle planétaire.

    Pour comprendre le danger de la "démocratie liquide", directe, où chacun choisit sa dictature, sans se mélanger, la fin de la société politique basée sur l'intérêt général, pour le plus bénéfice in fine, des plus gros et puissants.


    Car tel est le cycle du libéralisme, de sa naissance au XVIIIème jusqu'à son parxysme à venir.



    Transformer l'Etat (4/4) : Free-staters, villes flottantes : faire société sans Etat
    Ces dernières années ont vu l'émergence des idées dites "libertariennes" : suppression des impôts, libre marché, libertés individuelles totales, et état minimal. Du Free State Project aux villes flottantes, quels sont ces projets de sociétés "sans état" qui voient le jour ?
    FRANCECULTURE.FR

  • Une maffia lepéniste peut en cacher une autre, voire plus

    L'enquête d'Envoyé spécial de cette semaine a synthétisé l'affairisme qui se cache derrière Marine Le Pen.
    Plus elle est cernée, plus elle aboie, plus elle est empêtrée dans l'escroquerie, plus elle met en cause indifféremment, la justice, la presse, l'Union Européenne, tout est bon pour éviter l'affrontement avec une réalité trop tangible.

    Si l'on admettait que la justice, la presse, l'UE lui en voudraient, que dirait-elle elle-même d'une justice, d'une presse, qui, devant tant d'éléments à charge ne se saisiraient pas du sujet ?
    Une enquête juste avant une élection, quelle coïncidence amplifie-t-elle, mais il faut bien qu'un jour cela arrive, et comme notre vie démocratique est jalonnée d'élections, cela tombe forcément toujours à ce moment-là.

    Que ne s'inquiète-t-elle, comme le sont même jusqu'à ses partisans, de ses propres turpitudes, dont on ne saurait se prévaloir ?

    Son obstination à ne s'entourer que de personnages troubles la mène exactement là où cela devait mener.

    Le "chômeur d'Henin-Beaumont et le pied-noir de la Côte d'Azur" n'auraient que faire de tout cela, selon la formule clichée méprisante de son équipage de bras-cassés, mais doit-elle pour autant mépriser à ce point, son électorat, la démocratie, l'honnêteté ?

    Si ces agissements échappent peut-être à une infime partie de son auditoire, les Français voient pertinemment de quoi il en retourne, elle s'enferme toute seule dans une boîte de verre dont jamais le plafond ne s'ouvrira vers une majorité qui la porterait au pouvoir, elle a verrouillé le fût à ses dépens.

    Verrait-on, doit-on voir, à la tête de la France, une équipée sauvage qui s'affranchirait de nos fondements mêmes, faisant fi des cotisations sociales et autres financements de notre Etat ?

    Ce n'est juste pas possible, inadmettable, pas jouable, à quoi joue-t-elle !

    Les autres feraient la même chose n’est pas une défense admissible, surtout quand on raconte à longueur d'ondes que le projet est de mettre fin à ce système.

    Non, Marine ne s'en sortira pas, ni aux yeux de son potentiel électorat, ni aux yeux de la justice, ni au regard de la France, qui mérite évidemment mieux.

    Elle risque de le payer très cher, financièrement, politiquement, personnellement, les peines de prison sont faites pour ce genre de méfaits, si la tambouille va être à trouver quelques failles pour s'en sortir, les faits sont solidement établis, on ne voit guère comment cela ne pourrait pas finir mal, très mal.


    La justification de l’amitié a du mal à tenir, Marine s'est maintes fois défaite d'amis de trente ans, elle a quitté des proches car ils profitaient du Front, en tant que prestataires de service, il y a des précédents, l'amitié avec les gudards n'est pas un prétexte recevable, de même que son ignorance de leur idéologie.

    Je me souviens des mots de Marie Châtillon au premier mariage de Marine où je l'ai rencontrée pour la première fois, elle avait dit alors que nous étions dans le jardin de Montretout, qu'elle n'aimait pas le FNJ car il n'était pas "assez nazi", c'étaient ses propos exacts.
    J'avais été interloquée, mais on m'avait dit ensuite que c'était une vieille amie de la famille Le Pen, que c'était une conne, en tous les cas, elle n'était pas des nôtres, mais ses liens l'avaient tout de même propulsée à la communication de l'appareil frontiste.
    Non, je peux le dire non anonymement, le delirium de ces gens-là n'est pas du délire de journalistes, même si je dis que le folklore nazi de ces gens-là n'est que l'arbre qui cache la forêt affairiste.

    Des bourgeois cathos natios qui louaient leurs châteaux pour le tournage de films pornos des copines de Serge Ayoub, c'est vous dire le côté sérieux de leurs croyances ...

    Certes, Châtillon et compagnie ont fait de leur violence et nazisme d'opérette, leur marque de fabrique et ont assis leur aura sur un passé de caïds de bac à sable, mais leurs opérations maffieuses se sont avérées une idéologie plus solides et surtout plus lucratives.

    Et le raton-leader n'a pas manqué, se sachant sûrement sur écoute, de mouiller sa camarade jusqu'au cou en affirmant à son acolyte que “Marine était au courant de tout depuis le début” s'agissant des entourloupes financières.

    Les systèmes maffieux ont leurs règles, si l'un tombe, tout le monde partage, on se doit bien ça entre compagnons de rase campagne.


    Le sort du Front serait-il scellé sous le sceau de la justice ?

    Pas sûr.

    Les maffias sont nombreuses au sein de l'extrême-droite, et toutes prêtes à prendre la relève.

    J'ai participé à la vie de ce mouvement politique des années durant, le père de mes enfants, fonctionnaire du Ministère de l’agriculture justement en charge des biens, connaissait bien le système de l'intérieur et a toujours refusé les prix exorbitants du Front, que ce soit de l'ancienne équipe lépéniste ou de la nouvelle.
    Il avait ses propres imprimeurs et experts-comptables, qui étaient des "anonymes" de notre région, seulement choisis pour le prix qu'ils proposaient pour la validation des comptes de campagne, nettement moins cher que le comptable maison, idem pour les imprimeurs, sans parler de la réalité de l'impression.

    Cela ne mettait pas en odeur de sainteté, on se fait beaucoup d'ennemis au Front, uniquement sur des sujets financiers.

    Idem pour la manne de la littérature, soit d'extrême-droite, soit celle de la maison, qui peuvent se recouper le pactole fait beaucoup d'envieux, le père de mes enfants a la tête des Editions Objectifs France (en tant que militant et non qu’hommes d’affaires) en sait quelque chose, et notamment du clan de certains Libanais plus royalistes que le roi; il semblerait qu'il y ait toujours des Libanais d'extrême-droite qui traînent dans les histoires financières françaises.
    C'est une Internationale.


    L'Internationale identitaire


    On ne saura jamais qui l'emporte au final le plus, entre l'idéologie et le pognon, le fait que les deux font toujours bon ménage.
    Telles DAECH, Al Qaida et autres Al Nosra, et cetera, tels les mercenaires Denard ou Carlos, y a bon la revolución!
    Et ces maffias se battront toujours entre elles pour le gâteau et les bons morceaux du plat de résistance.


    On ne sait si les bras longs d'un Châtillon finiront par l'envoyer s'évaporer en Argentine ou autres lieux “mythiques” d'Amérique latine, ou à Damas, mais si son voyage familial à Punta Cana à 18 000 euros a paru suspect aux enquêteurs s'agissant de son train de vie (l’enquête pourrait même trouver des chemins jusqu’à des restos de luxe à Rome, il se pourrait bien que ça marche aussi), l'endroit est un "spot" d'affaires sombres, JMLP aime y passait ses vacances au Soleil, Aymeric Chauprade, grand pourfendeur opportuniste de la Gud Connection, ne méconnaît pas ces rivages lointains mais apparemment très fréquentés par les mêmes milieux.


    Chauprade qui n'est pas inconnu en terres identitaires non plus, l'entourage de Marion Maréchal Le Pen a beau avoir ses propres réseaux opposés à ceux de Marine-Châtillon, on voit bien comment ce petit monde peut se retrouver "traboulant" dans les lieux de perdition très zids, au pays de la violence et de la tribu, on reconnaît la tribu voisine, fût-elle éventuellement adverse, l'alcool et la fête des gros bras réunissant bien tout ce monde, où les caïds en chef sont reconnus comme estimables, quelles soient leur coteries.

    Eric Zemmour ne cache pas son admiration pour les moine-soldat de DAECH, c'est de ça qu'il s'agit.

    Kemi Seba et son blackoustan n’est pas pour déplaire à ceux qui veulent comme lui, les blancs avec les blancs, les noirs avec les noirs, les roses à l’abattoir et les vaches bien gardées.

    On se respecte entre gens de mêmes valeurs.


    Ainsi Péninque, de la Gud Connection, n'est pas indifférent à la LDJ, toute tendance nazie soient-ils, l'ethno-différencialisme les fait s'admettre comme adversaires choisis et choyés (La France, on t’aime si tu la quittes, tel pourrait être le slogan).

    Les tenants sionistes d'extrême-droite ( les Identitaires se disant juifs) ont d'ailleurs naturellement leurs quartiers parisiens.
    Si le Jihad Watcher Michel Thooris fait faire du tourisme politique à Louis Alliot dans les colonies illégales israéliennes, c'est bien en France qu'il fait son beurre sur le dos des arabes.

    Mais là aussi, l'Internationale sioniste d’extrême-droite est hors-sol, les réseaux russes d'un Avigdor Eskin (Russo israélien d’extrême-droite ayant appelé à l’assassinat d’Itzrak Rabin au nom de prétextes religieux, ce qu’un fou s’est empressé d’exécuter; le procédé étant courant de laisser faire les basses besognes par des sous-fifres. Il voulait aider Marine à mettre “les arabes à la mer, se targuant de réussites en Israel et d’initiatives similaires en Afrique du Sud), passeront par Alexandre Douguine et les libertariens anti-Etat américains, l'axe Washington-Moscou-Jerusalem peut pêcher des pions en France, se forger des armes en Afrique du Sud, le combat contre l'autre, jugé différent, sur tel ou tel prétexte, est éternel, et s'il construit des murs, il relie bien des ponts quand même.

    Ni Trust ni Soviets mais staliniens envers le trust in the Boston Tea-party, les cow-boys du monde entier sont tous sans foi ni loi.

    Si les tendances de ces différents réseaux peuvent s’affronter en interne, et éventuellement récupérer la mise et la place vide laissées par ceux qui seront trop mouillés pour occuper le haut du pavé dans la gueule de la démocratie, les liens sont poreux, croisés, inépuisés.

    Les uns peuvent se caser, recaser à droite ou à gauche, Chauprade avec Fillon, d’autres avec Macron, les ambitions restent identiques.

    Si Marine tombe, il restera Marie-Caroline et Marion, leurs réseaux ne sont pas plus fréquentables que ceux de JMLP ou de Châtillon stricto sensu, et les intérêts financiers tout aussi flous, le filon est bon, la nature a horreur du vide et même si ceux qui l’occupent peuvent faire horreur, leur nature est pleine du même venin toujours prêt à être distillé.

  • Les maffias lepénistes sont-elles mortelles ?

    Il est évident que le Front National va mourir de ses affaires, les derniers soubresauts nazis vont finir en prison tombant de leur affairisme, et Marine Le Pen elle-même va finir ruinée et en prison, sauf à démontrer qu'elle s'est fait avoir, à mon avis, Châtillon l'a mouillée jusqu'au cou, en se sachant sur écoute, histoire que leurs entreprises maffieuses ne laissent pas un des leurs s'en sortir tandis que les autres paieront, sauf à s'évaporer dans des coins en Amérique du Sud ou à Damas.

    Le pire dans tout cela, c'est que les histoires de gros sous au Front, sont sous l'emprise de plusieurs maffias, qui parfois se croisent, parfois s'affrontent, il y a celles plus proches de JMLP, d'autres de MMLP, celles régnantes étant naturellement actuellement celles de Marine, mais les autres sont prêtes à prendre la relève.

    Si j'ai le temps ce we, j'étayerai mon propos.

    Lien permanent Catégories : Brèves
  • Il faut dégager tout élément identitaire du Front, ils sont le plafond de verre

    FNJ Nice, tout à refaire

    En 92, je faisais la campagne contre le Traité de Maastricht et sur les thèmes de la sauvegarde de nos pans de souveraineté, j'ai été propulsée à la tête du FNJ, toutes conneries racialo antisémites étaient bannies et totalement hors de nos préoccupations, nous militions pour la France qui n'a rien à voir avec ses idéologies étrangères.

    Aujourd'hui, Marine, qui n'avait pas été portée à la tête du mouvement pour cela, se fait totalement happée par les lobbies identitaires que Marion Maréchal Le Pen cautionne entièrement.

    Le Front est pourri plus que jamais par des influences étrangères nauséabondes que les Français rejetteront logiquement en tant même que Français.

    Sans en être certaine, ce petit Masson est peut-être de la famille droitiste que j'ai eu à connaître (j'étais étudiante avec Alexandra Masson dont le mari, Olivier Bettati, a quitté l'UMP pour rejoindre MMLP en échange de poste et mandat), que ne sont-ils restés chez eux ...

    Lien permanent Catégories : Brèves
  • La science n'est pas forcément une science exacte

    La médecine est une science complexe peu accessible au quidam et au sein même de laquelle plusieurs thèses peuvent s'affronter.

    Le dernier de mes enfants est atteint d'une maladie auto-immune dont on sait peu de chose et qui tend à se développer de nos jours si bien que l'on suppose entre autres des causes environnementales.

    Pourtant on trouve des traces de ces maladies depuis très longtemps, les médecins avaient par exemple pour habitude de goûter les urines de leurs patients pour savoir si elles contenaient du sucre.

    N'importe quoi peut révéler une maladie auto immune, pour mon fils, le facteur déclencheur fut vraisemblablement le virus de la grippe, en tout cas, c'est suite à cela qu'il est tombé malade et une chose est certaine, il doit sa seconde vie à la médecine, comme beaucoup d'entre nous, moi la première.

    Dans son cas, les progrès de la recherche sont exponentiels.
    Un jour l'on découvre que des cellules souches peuvent recréer ses défenses naturelles, une anomalie faisant que que certaines de ses cellules sont tuées par son propre organisme qui ne les reconnaît plus comme siennes, l'obligeant à suivre un traitement des plus contraignants plusieurs fois par jour ainsi que des contrôles encore plus contraignants qui amputent sur les heures de sommeil.

    Les greffes de cellules souches entraînent des rejets et d'autres traitements qui ont des effets secondaires qui peuvent être encore plus néfastes que la maladie originelle.
    La recherche a trouvé une algue tout-à-fait géniale qui leurre notre système immunitaire, cachant l'élément étranger pour le faire accepter par l'organisme, elle est joliment appelée "cape d'invisibilité" et tous les lecteurs assidus de Harry Potter auront compris de quoi il s'agit.

    D'autres travaux mènent vers une utilisation du vaccin du BCG, en traitement par injections multiples, elle permet de rendre réversible certaines maladies auto-immunes, dont le diabète de Type I (Insulino-dépendant) et la sclérose en plaques.

    Une bonne claque à ceux qui veulent absolument que les vaccins soient à l'origine de tous les malheurs du monde.
    La phase I du protocole de recherche a été validée et la phase II montre des résultats très encourageants.

    "Cette découverte va dans le sens de l'hypothèse hygiéniste, qui considère que les allergies et les maladies auto-immunes (parmi lesquelles on classe la SEP) explosent depuis que notre mode de vie limite notre exposition aux microbes. En effet, la généralisation des antibiotiques, la stérilisation du matériel, l'assainissement des eaux, etc., s'accompagneraient de dommages collatéraux.
    Il a précédemment été montré que l'infestation par des vers parasites contribuait à atténuer les symptômes de la SEP, parce que ces corps étrangers entraîneraient, selon l'hypothèse des chercheurs, les cellules immunitaires à mieux distinguer le soi du non-soi et à arrêter de dégrader la gaine de myéline. Le BCG, constitué d'une bactérie vivante mais atténuée, pourrait donc jouer le même rôle."

    Un monde médical complexe

    La médecine n'est pas quelque chose de miraculeux, pour sauver des vies, elle utilise les vaccins par exemple, et c'est une grande avancée, les résultats sont là, le progrès scientifique en la matière est indiscutable.

    Mais il y a un contre-coût, certains d'entre nous ne savent plus lutter contre les maladies car on les a "forcés" à vivre grâce aux progrès de la médecine en général et aux vaccins en particulier d'une part, et parce qu'en étant moins confrontés aux microbes et virus, nos défenses immunitaires s'installent dans un confort.

    Il y a des effets secondaires néfastes au progrès, c'est un cruel dilemme, des charlatans en profitent, du côté médical comme non médical, avec d'un côté un business du médicament, de l'autre, celui de l'ignorance.

    Reste que les hommes de bonnes volontés sont majoritaires et l'altruisme heureusement supérieur de tout temps aux profiteurs, la preuve par l'humanité, qui aurait disparu depuis longtemps si tel n'était pas le cas, et ça, c'est une preuve scientifique, jusqu'à preuve du contraire.

  • Ménard contre la république et l'Etat

    L'extrême-droite tend sa toile pour détruire notre école et imposer son idéologie faite de croyances avec l'aide des amis de Marine Le Pen, de Fillon, et de Macron si l'on cherche bien (accessoirement, d'Asselineau).

    Robert Ménard introduit une école traditionaliste hors contrat à la Devèze - Journal La Marseillaise
    Une école « Espérance banlieues », va s'installer dans des préfabriqués près de Saint-Jean d'Aureilhan à Béziers. Nées notamment de la Manif pour tous, ces…
    M.LAMARSEILLAISE.FR



    Merci à la personne qui m'a envoyé la dépêche.

  • La défaite annoncée de Marine Le Pen

    Le vote blanc n'est pas forcément celui qu'on croit.

    Ce sont ces mêmes débiles qui imputeront la défaite du Front à son programme social français, et pour cause, tous les partisans de ces thèses de café du commerce, sont les mêmes qui soutiennent l'idéologie libérale, qui leur permet d'ailleurs de soutenir n'importe qu'elle connerie au prétexte de liberté d'expression piège à gros cons.

    Marine peut couper les têtes tant qu'elle veut, elle est entièrement responsable de celles qu'elle choisit, les escrocs, les libéraux, les racialos etc., et quand elle se pâme pour des Trump, des Poutine ou des Wilders, elle fait la même chose, et viendra chialer ensuite au grand complot, ce qui sonnera tout aussi faux.

    Ajoutons qu'il faut faire semblant d'expliquer à la famille Le Pen que les Identitaires sont les défenseurs de la "race blanche", heureusement que leur naturel revient toujours au galop, autrement les Le Pen continueraient de nous prendre tous pour des demeurés.


    Les Le Pen, père, filles et petite-fille, sont tous obnubilés par le fait de cacher leur châtain crépu en blond raidi, peur de déplaire à leur électorat de prédilection ?


    Un responsable FN tient des propos négationnistes, le parti le suspend
    « Il n’y a pas eu de morts de masse comme ça a été dit », déclare le frontiste Benoît Loeuillet…
    20MINUTES.FR

  • Les Capri-ces de Fillon, c'est jamais fini

    Si, si, les costards taillés, ça nous intéresse, Fillon est le roi du détournement (on a encore eu le droit à sa façon de toucher les jetons de présence du cancre idéal de l'Assemblée nationale), il doit légalement dire ce qu'il reçoit en don, c'est également du marketing d'homme d'affaires pour séduire la clientèle, c'est du maquillage, on a le droit de savoir comment on est dupé en démocratie, et puis si c'est pour ses beaux yeux, on a aussi le droit de connaître sa double vie, imaginez qu'il soit sous le charme d'un espion russe :), ce doit être un ami très intime pour se faire tailler des costumes ..., on avait déjà bobonne en épicière thatchérienne, ou bobonne-à-rienne (qui s'emmerde dans son château) et à tout faire, selon le point de vue, on a le droit de savoir à qui on donne les clefs de la maison France.
    De Gaulle avait déjà l'art de porter des costumes trop grands pour lui, Fillon, même avec des retouches, ça ne fait toujours pas le moine.