Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Chacun est seul responsable de tous"

  • Regain, la France à l'intersection Mélenchon-Philippot

    Insuportables Karl Lang et François D'Orcival, ainsi que le sondeur de service, dans le prétendu débat sur LCP/Public Sénat tout à l'heure.

    Ils ont bien remplacé Nicolas Bay, qui s'est désisté, pour répandre la voix puante de l'extrême-droite venant faire croire qu'elle se confondrait avec le Front et surtout, avec les électeurs frontistes.

    Karl Lang n'a toujours pas compris que lui comme Mégret, n'ont pas été éjectés que pour des raisons de personnes ou de stratégie, mais sur une ligne de front de fond, même si JMLP a tourné maintes fois d'idées et n'avait finalement pas assez de connaissances sur les fondements de la France pour pouvoir prétendre la défendre réellement, ce qui lui permettait ces allers-retours entre nos rois, notre nation, Reagan et Thatcher (Jeanne au secours !).

    La ligne dite Philippot existe depuis plus longtemps que Philippot lui-même au sein même du Front.

    Marine a existé politiquement grâce à cette opposition aux racialo-libéraux qui voulaient faire du Front leur chose.

    C'est donc naturellement que Florian Philippot s'est rapproché d'elle et que la fusion s'est faite entre les deux.

    Et oui, il existe bien un lieu où les électorats mélenchonniste et frontiste se rencontrent et se confondent.

    Si l'on prend deux cercles, un mélenchonniste et un frontiste, ils forment une intersection qui regroupe un ensemble majoritaire en dehors duquel on trouve :

    - du côté du cercle de Mélechon, des personnes qui l'entraînent vers une extrémisme libertaire anti-républicain.
     jJémets toutes les réserves sur ses velléités de démocratie directe, en se rattachant à Robespierre, il rallie surtout le modèle anglo-américain, notre république a tranché le débat en optant pour la démocratie représentative qui est bien plus en accord avec l'esprit français de nos lois, quand la DD remet en cause notre principe d'unité fondateur.

    - du côté du cercle de Marine, des individus qui tendent vers un extrémisme racialo-libéral qui par tous les bouts, nie toute idée de chose publique, de parlement représentatif, de démocratie, de souveraineté, d'unité nationale, d'Etat-Nation, bref, de France.

    Il faut rejeter tout individualisme libéral-libertaire, qui ne correspond en rien à nos principes fondateurs français où l'Etat est garant de l'unité nationale et de la prospérité nationale.

    Et garder ce qui nous lie, qui lie les français entre eux, un pont sur lequel se retrouverait la majorité des Français, abstentionnistes bien compris.

    Rejetant toute idée de dérégulation libérale-libertaire d'un Macron, de l'Union Européenne et des puissances financières.

    Cette intersection créatrice de regain de la France, est la France humaniste de nos rois à notre république, elle est un rempart à la barbarie et au replis tribal, à l'individualisme destructeur, elle est l'intérêt général contre les intérêts particuliers, le bien public contre l'appât du gain privé, elle nous enrichit tous et nous fait prendre conscience que nous sommes tous fondus les eux avec les autres, que si l'un tombe, une main peut être saisie, au hasard.

    Cette main n'est pas le poing humiliant, blessant, mortel, aussi détestable que détesté de la main invisible de la loi de la jungle du marché, cette main secourable est celle de notre Etat-Nation, celui qui a fait rayonner la France partout dans le monde.

    Cette main est celle de la poignée franche et amicale, celle qui échange dans l'honnêteté et le respect de l'autre, celle d'un bras armé de sagesse, de connaissance, de reconnaissance et d'espoir, celle d'une puissance intellectuelle contre les puissances d'argent, celle du bon goût contre la vulgarité, celle qui reconnaît le mérite tout en ayant une conscience sociale aiguë et forcément désintéressée.

    Cette main, il faut la tendre au-dessus, plus haut que les bas du front, elle se prend, elle s'attrape, elle se serre, c'est une main française.

  • Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes

    Le Livret de Compétences DéSéCo est une demande du grand patronat européen et mondial (The Roundtables of Industrialists), il a été mis en place dans le but de leur être accessible :




    http://orianeborja.hautetfort.com/archive/2011/09/27/nouvel-ordre-educatif-mondial-un-monopole-du-marche-partie-i3.html


    http://orianeborja.hautetfort.com/archive/2011/09/27/nouvel-ordre-educatif-mondial-un-monopole-du-marche-partie-i2.html

    http://orianeborja.hautetfort.com/archive/2011/09/27/nouvel-ordre-educatif-mondial-un-monopole-du-marche-partie-i1.html


    http://www.bfmtv.com/societe/acces-des-geants-d-internet-aux-donnees-scolaires-des-eleves-un-risque-de-fichage-1181232.html#comment_a28060342dc47a290c8d0ea99aa1f885

  • Bayrou et Sarnez pris la main dans le sac

    Ils prennent vraiment les gens pour des imbéciles.

    Ils ont été un peu plus malins que le FN mais tout aussi malhonnêtes.

    Et maintenant ils s'enfoncent, comme le vulgaire pickpocket qui prend sa petite claque : "C'est pas moi m'sieur", Bayrou et Sarnez méritent une grande gifle électorale.



    Des emplois fictifs au Modem? Le parti de François Bayrou met à disposition ses bulletins de salaires
    Le parti centriste est soupçonné d'avoir salarié des employés en les faisant passer pour des assistants parlementaires européens.
    HUFFINGTONPOST.FR


  • Robert Ménard, le soft power libéral américain, le Qatar et le terrorisme

    Ménard CIA.jpgAprès avoir été financé par la CIA avec Reporter Sans Frontières, Robert Ménard poursuit au Qatar où la Rand Corporation of Developpment (Emanation privée de la CIA) téléguide la Qatar Foundation qui finance le terrorisme.

    "Selon Haoues Seniguer, maître de conférences en science politique, la fondation défendrait « des thèses proches de l'islamisme radical »"jusqu'en 2016, le logo de Qatar Airways s'affichera sur le maillot blaugrana des Catalans. Mais dès 2015, face aux soupçons de soutien au terrorisme par la fondation et la situation sociale au sein du royaume, le président du club, Josep Bartomeu, annonce qu'il ne souhaite pas renouveler l'accord lucratif signé par son prédécesseur Sandro Rosell 2. Un contrat qui prendra fin en 2016."

    Robert Ménard s’installe au Qatar
    Quelques jours seulement après son départ de Reporters sans frontières, dont il était le secrétaire général, Robert Ménard a pris la tête du Centre de Doha...
    LIBERATION.FR

    Oriane Borja http://www.rand.org/topics/qatar.html


    http://www.rand.org/topics/qatar.html Qatar | RAND RAND has conducted research on Qatari issues since 2003. From 2003 to 2013, much of this work was… RAND.ORG J’aimeAfficher plus de réactions · Répondre · Supprimer l’aperçu · À l’instant Oriane Borja Votre commentaire..." target="_blank">Qatar | RAND
    RAND has conducted research on Qatari issues since 2003. From 2003 to 2013, much of this work was…
    RAND.ORG



    http://www.rand.org/education/qatar.html

    RAND Education Projects in Qatar | RAND
    Examines the kindergarten through grade 12 (K-12) education system in Qatar
    RAND.ORG



    Alors que je dénonçais depuis de nombreuses années la WISE :

    http://orianeborja.hautetfort.com/archive/2013/10/28/temp-616ef9d1fa3a8c9a3aee0fe7ef8909e1-5207598.html


    Je m'aperçois que d'autres arrivent aux mêmes conclusions après enquête : :


    "De plus, rien ne dit que le Qatar soit le principal bénéficiaire du jeu sur l'échiquier mondial du "soft power", cette bataille pour l'influence idéologique qui passe par la culture, l'art et l'éducation. Omniprésents à Education City mais aussi au Wise, via la Rand Corporation, think tank ultra-libéral, les champions du monde américains dudit "soft power" sont en embuscade, prêts à ramasser la mise – en l'occurrence affermir la diffusion du modèle capitaliste et de la société de consommation de masse. Et il se pourrait bien, au bout du compte, que ces derniers ne tirent pas moins profit du Wise que le Qatar."

    http://www.letudiant.fr/educpros/opinions/innovation-sommet-mondial-sur-l-education-a-qui-profite-le-wise-2013.html


    http://orianeborja.hautetfort.com/archive/2013/08/04/robert-menard-ou-comment-le-front-national-n-en-finit-jamais.html



  • Quand on peut sponsoriser DAECH comme le PSG, le ballon d'or noir revient à ?

    Le terrorisme libéral passe très bien lui, surtout si c'est pour mourir pour une baballe, c'est si libéralo romantique, et puis, Macron dirait que ce n'est que du Népalais, y a pas mort de banque.

    D'ailleurs rassurez-nous, le PSG continuera de jouer pour DAECH ?


    Mondial 2022: Le Qatar énervé par les 4.000 morts potentiels évoqués par le «Washington Post»
    L'émirat est très critiqué pour sa gestion des ouvriers immigrés...
    20MINUTES.FR

  • Les rageux libéraux au sein du Front National et au-delà

    Jean-Michel Sulzer a débarqué au Front National à un moment où le mouvement national s'éloignait des dérives libérales et où la formation assurait formellement l'interdiction de toutes formes de discrimination et préjugés, c'est-à-dire que la Front, contrairement à ce que presque tout le monde pensait, tournait le dos à toute idéologie d'extrême-droite, quelle soit économique ou politique .

    Jean-Michel Sulzer venait de petits clubs échangistes de droite (dont il n'a jamais cessé d'être).

    Quand il est arrivé, je lui ai bêtement laissé ma place, il voulait une position éligible en IDF, il y avait la mienne à laquelle Marine m'avait mise sans que je le demande, et comme je n'étais pas de ceux qui faisaient des histoires pour une place et que je crois dans l'intérêt général, je me suis désistée pour lui.

    Sauf que Sulzer n'en était pas du tout un défenseur, ce que j'ignorais à l'époque, c'est un vulgaire idéologue d'extrême-droite, libéral et nullement attaché à la France dont les attributs de souveraineté de son Etat sont constitutifs.

    La souveraineté monétaire n'est donc pas du tout un préalable pour lui et pour cause, il place l'économique au dessus du politique, comme tout mondialiste qui ne respecte pas la France.

    La France fait société par son unité et ses institutions qui la garantissent par des mécanismes politiques, d'organisation de la Cité, finement élaborés, dans un but d'intérêt général et de protection du citoyen.

    Nos institutions sont on ne peut plus cohérentes et si l'on ôte une pièce du mécanisme, elles fonctionnent de moins en moins bien et ne peuvent plus assurer la défense du citoyen dans sa globalité.

    Le clivage actuel est celui des partisans de l'unité à la française contre les tenants de la dérégulation anglo américaine, et ce clivage existe à l'intérieur même du Front National.

    Notre principe d'unité, garanti par notre Etat lorsqu'il est pleinement en possession de ses moyens, permet d'assurer au mieux l'égalité des citoyens sur le territoire national.

    Cela ne peut se faire que par la présence d'un Etat au pouvoir centralisé qui contrôle l'application de l'esprit de nos lois sur tout notre territoire.

    Les préfets ont depuis toujours assuré le contrôle de la présence de l'Etat qui agit dans notre intérêt commun.
    L'équation : "Plus d'Etat = Moins de Maffia" et réciproquement, s'avère une règle universelle.

    L'Etat dans notre pays ayant toutes les garanties d'agir démocratiquement, sous contrôle du peuple toute entier, la Nation.

    Le concept d'Etat-nation est propre à la France, il fait que l'Etat, c'est Nous.

    Mais Nous, ne sommes que des hommes, faillibles, corruptibles, le pouvoir des puissances d'argent, agit sans cesse pour se pérenniser et croître, même si leur système d'intérêts particuliers agit contre tous, y compris même entre eux.

    Ce qui nous est alors vendu comme une alternative, défendre certains lobbies financiers contre d'autres.

    On voit bien comment Trump défend l'intérêt des lobbies comme Exxon Mobil contre ceux qui voudraient tout simplement leur ravir le leadership, s'adossant sur l'opinion publique en communiquant sur la sauvegarde de la planète.

    Mais les mêmes qui voient vert, ne se priveront pas de mondialiser leurs profits pour les accroître, de faire travailler au plus bas coût en acheminant à travers la planète les produits comme les hommes -qu'ils ne considèrent pas plus autrement que comme matière à profit-, d'autant qu'ils vous feront payer le coût "éthique" prétendument vert, au prix fort, tout est bénéfice pour eux.

    Les clivages se croisent et se recoupent donc, entre ceux qui croient en une idéologie libérale et ceux qui se font berner par la communication, et ceux qui tentent de résister mais sans réaliser parfois qu'il n'y a de contrôle possible qu'en passant par des institutions qu'ils peuvent condamner par ailleurs.

  • La morale Bayrou, célégal sur toute la planète

    La mondialisation, royaume du "célégal", de faire travailler dur les enfants pour quat'sous et de polluer, l'épanouissement de l'Entreprise.

    La mondialisation, royaume du "célégal", bakchich aux groupes maffieux religiosorévolutionnaires où l'Entrepreneur est le roi du pétrole.

    Et attention, ça travaille du côté députés et assistants pour asseoir ce système, et ça s'adosse à la morale, la preuve, ils travaillent comme des dingues à assurer l'Entreprise de leur appui.

    Sarnez vous le dit en vérité, ses assistants travaillent, puisque les lois "célégal" de l'entreprise avancent partout, vous croyez que l'horreur libérale européenne et mondiale se fait toute seule ?

    Que nenni, Sarnez veille, fouette au besoin, des assistants qui travaillent à plein temps trois fois vingt-quatre heures sur vingt-quatre, belle leçon aux assistés-bande de feignasses aux trente-cinq heures.

    Et ça ira bien autant parler d'humanité, on imagine bien les petits d'hommes des assistantes à trois plein temps, profiter de leur mère, le berceau de l'humanité du Centre au centre mais pas au berceau de l'humanité trop humaine, le concept est hors-sol, le terreau de l'humanité, c'est pour la populasse qui met ses petites mains dedans.

  • Quand le LA de la morale sonne faux

    Bayrou, l'immoralité innocente, donnant la claque au petit pickpocket et joue la claque quand il remplit les poches des grands.



    L'argent va à l'argent, voilà la morale de l'histoire.




    Richard Ferrand, le symbole de la morale bourgeoise, celle qui n'a même pas idée du mal qu'elle fait et représente.



    La seule morale qui vaille est celle de l'Etat qui contrôle l'immoralité atavique et inhérente du monde des affaires.



    Bayrou a la morale que lui laisse son système libéral dont l'immoralité est un élément constitutif fondateur, il n'est pas crédible.

    Lien permanent Catégories : Brèves
  • Quand le contrat moral de Macron est juteux

    L'opération de communication de Macron sur la moralisation de la vie publique est en train de prendre l'eau.

    Ils n'ont pas hésité à nommer un profiteur qui nous refait le coup du "célégal".

    Ferrand a fait un appel d'offres pour louer des locaux après avoir racheter Les Mutuelles de Bretagne pour 1 Euro, comme par hasard, c'est une société qui n'a même pas encore de statuts qui remporte au final la mise, en faisant une offre en dessous des autres, le monde des affaires est petit ...

    Une fois dans la place, cette société, qui s'avère être celle de la femme de Ferrand, crée enfin ses statuts et obtient un prêt garanti par les loyers de l'affaire de son mari.

    Le couple devient donc propriétaire immobilier sans débourser un sou, et en y gagnant encore fiscalement puisque des déductions sont alors possibles pour la société qui loue des locaux, l'Etat met donc la main à la patte.

    Si la loi exige un appel d'offres, c'est pour mettre au moins en façade, les potentiels sociétés immobilières au même niveau.

    On se rend compte qu'en réalité, ces sociétés immobilières sont liées à d'autres sociétés et qu'une société immobilière aurait bien peu de chance de survivre sans des liens plus ou moins flous.

    Un peu comme ces entreprises de formation qui ne sont en réalité que des filiales déguisées de sociétés dont la loi oblige qu'elles offrent ces formations à leurs salariés, l'argent reste dans la maison, pour ne rien dire des formations bidons.

    Et ce monsieur Ferrand qui emploie aussi son fils au frais de la république et à qui il ne pose aucun problème de nous refaire le coup, en rajoutant une couche en affirmant que son fils sait lire, écrire et ouvrir un page Facebook, compétences que tous les chômeurs sur-diplômés apprécieront, pour ne rien dire de la stigmatisation des Bretons puisque le cabinet de Ferrand a trouvé opportun de cibler ce public citoyen-là.

    Ils ne sortent pas de leur bulle, il faut crever cet abcès purulent.

  • L'Etat Alcoolique, un terrorisme bien installé

    Rappelons que l'alcool fait autrement plus de morts et engendre bien plus de violence que le terrorisme.
    Et hélas, ce n'est pas dans l'opposition nationale que l'on trouvera moins de ce genre de lobbies.
    La santé publique, tout le monde s'en fout, les entreprises privées pourrissent, l'Etat panse.

    Conseillère de Macron, une ex-lobbyste du vin inquiète les addictologues
    "La nomination d'une représentante de la filière alcool inquiète sur les conflits d'intérêts (...) au détriment de la santé publique", écrivent 11 personnalités.