Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shopping

  • Boycott des marques et prétendu pouvoir du citoyen



    Les multinationales qui détiennent le véritables pouvoir et donnent les ordres sous forme de directives sont peu nombreuses -une centaine- et tiennent toutes les autres dans les nébuleuses des conseils d'administration, des réseaux et autre sous-traitants.

    Or, elles détiennent aussi l'ensemble des matières premières, alimentaires bien comprises.

    Le citoyen ne peut rien contre elles, la couillonnerie de boycotter les marques est de la vulgaire propagande démagogique (ce sont de plus les même qui produisent les produits sans marque).

    Des marques peuvent même servir aux multinationales de moyen d'éviter ou de baisser leurs impôts, tout est calculé pour faire le maximum de profit.

    Une entreprise en déficit par exemple, sert à sucer des subventions étatiques ou à déduire ces dettes du bénéfice réalisé ailleurs.

    Seuls les Etats ayant repris tous les leviers de commande -y compris au niveau commercial et au niveau de l'emploi- peuvent lutter contre ces pouvoirs illégitimes.

    Ce genre de propagande n'est là que pour asseoir leur hégémonie en détournant le citoyen de la véritable façon de lutter.