Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Européennes - Page 4

  • Connaissez-vous le deuxième cerveau de JMLP ?

    D'après les Le Pen, il est inconcevable que la justice se demande si leurs attachés parlementaires travaillent vraiment dans ce cadre stricte.

    Pour MMLP,il est indéniable que Valls leur veut de la misère.

    Mais la misère n'était-elle pas celle des Le Pen aux-mêmes ?

    Avec autant d'aplomb de sa tante, elle rejette avec mépris les interrogations de la justice.

    Nous laisserons à chacun le soin de juger.

    Mais personnellement, j'ai mon petit avis.

    Lire la suite

  • La remarquable employabilité des gens du Front, un petit côté esclavage du sur-homme

    Il me semble que les indemnités des élus ou d'assistants du Front ont toujours servi à faire d'eux des employés du Front.
    Le militantisme servant à mêler les genres sans que cela n'apparaisse trop.

    Le père de mes enfants était payé à tout faire via son indemnité de Conseiller régional, il était salarié du Front mais seulement par des petits CDD payés au Smic et à temps partiel alors qu'il travaillait effectivement 24h/24, 365 j/an pour le Front.

    Des CDD à répétition pendant des années, ce qui est tout à fait illégal et a valu à Marine sa place de conseiller juridique du Front car beaucoup de petites mains sont allées aux Prud'hommes faire valoir leurs droits que le Front ne respectait pas.
    Le père de mes enfants ne l'a pas fait mais il aurait pu, comme tant d'autres, faire condamner le Front.
    Etant rappelé que lui était fonctionnaire avant de se mettre à disposition du Front, et que son engagement était tout sauf vénal.

    Le Front considérait que son indemnité d'élu le payait.

    Je me souviens que Huguette Fatna,officiait elle comme nounou des enfants de Marine pour le même prix.
    Le majordome, coiffeur, homme à tout faire de Le Pen est aussi Conseiller Régional.
    Le garde du corps de Marine s'est vu proposer un poste d'élu pour les mêmes raisons.
    Cela permet de se payer leurs services en en laissant en partie la charge aux contribuables.

    C'est une façon de faire.
    Jamais personne ne s'est posé la question de savoir si c'était légal ou moral, c'était juste ainsi, et si vous releviez simplement le fait, il est fort à parier que vous auriez été mis au placard illico.
    La politique, ce n'est pas pour les neunhonnêtes, on vous le fait rapidement comprendre.

    Les autres font peut-être aussi cela me rétorquera-t-on ? Je ne sais pas.
    La vie politique nécessite de l'argent, me dira-t-on de même, sans doute si on veut vivre politiquement au-dessus de ses moyens et que l'on croit que s'occuper des affaires de la Cité, c'est aussi faire des affaires ou de l'affairisme.

    Dans tous les cas, c'est un regard assez méprisant sur la démocratie et sur nos institutions.

    Ces assistants des députés frontistes au parlement européen sont suspectés par le président Martin Schulz de ne jamais travailler sur le front européen.
    LEMONDE.FR

     

  • La proposition de Rama Yade sur le travail des vieux déjà entérinée

    On a beaucoup parlé de la proposition de Rama Yade d'obliger les personnes âgées à travailler.


    Mais la politicienne ne s'est pas engagée sur ce terrain par hasard, elle sait que tout est déjà dans les tuyaux de l'OCDE depuis longtemps, et que les politiques ne sont là que pour "ajuster" l'offre à la demande du patronat.

    On peut même retrouver dans les textes de l'OCDE, l'idée qui avait semblé farfelue, de la jeunesse socialiste qui parlait d'obliger chacun à prendre une année sabbatique (réf. ci-dessous).

     

    Le Lifelong Learning est une politique mondiale qui est en germe depuis les années 70, et Jacques Delors en a été le grand organisateur avec ce qu'on a appelé le Processus de Lisbonne.

    Tout est déjà écrit et se met lentement en place au niveau mondial et chez nous via l'Union Européenne et ses indispensables relais territoriaux régionaux, cellules de base de la mise en oeuvre du système de Lifelong Learnig, comme j'en faisais déjà état lors de ma candidature aux élections régionales de 2010.

    A l'époque, nombreux furent ce qui, ignorant tout de ces sujets, se moquèrent de mes alertes sur la supériorité des politiques mondiales sur les politiques éducatives nationales, le fait que ces politiques soient téléguidées par l'adéquation des apprentissages à la demande du marché
    et non plus orientées vers la formation à la culture générale, à l'analyse, à l'esprit critique, base même de toute formation à mon sens.

    Ci-dessous, les différentes mesures qui devront être mises en place pour accueillir le travail des seniors dans une perspective de travail tout au long de la vie, jusqu'à la mort, effective ou cérébrale, puisque, si Rama Yade parlait d'utiliser la force de travail des personnes âgées jusqu'à impossibilité, on ne sait pas exactement sur quelle résistance corporelle est placé le curseur, après tout, une personne âgée invalide peut sans doute encore faire de la télévente et utiliser son "besoin" de contact intergénérationnel, pour refourguer un produit non indispensable à un de ses semblables pour le compte d'une société qui a besoin de sa productivité pour engraisser ses profits, étant entendu que le manque de vivacité sera "compensé", non pas par un faible salaire correspondant aux faibles capacités de la main d'oeuvre parkinsonienne, mais par une indemnité symbolique, voire une reconnaissance symbolique, après tout, on lui prouve par là-même qu'on ne l'abandonne pas à son triste sort de "vieille bibliothèque brûlée" comme dirait Rama Yade :

    Lire la suite

  • La politique comme moyen de survie

    Si le politique est le fait de s'occuper des affaires de la Cité, il n'est pas toujours affaire d'altruisme et de sacrifice de soi.
    Pour les Le Pen, en tous les cas, il semble bien qu'il soit l'ultime recours qui permette de faire face au vide.

    Lire la suite

  • Financiers et autres tartes à la crème

    Excellent choix de photo, il ne manquait qu'Alain Lamassoure, suppôt comme Moscovici de Cercle de l'Industrie et autre Institut de l'Entreprise ou Montaigne, think tanks extrêmes, libéraux hantés par tout ce que l'Europe compte comme industrialo financiers, Cercle vice-présidé par Lamassoure et ex-présidé par Moscovici.

    Ce mardi 9 décembre, onze ministres des finances européens devaient s’accorder pour lancer une première phase d'une taxe sur les transactions financières au niveau européen. Mais la réunion a tourné court à cause des réticences de la...
    MARIANNE.NET|PAR BRUNO RIETH

     

  • Laxatifs et autres considérations politiques ...

    Jacques Colombier est formel, de jeunes impudents, qui en voudraient également à son poste de Secrétaire départemental, auraient mis des laxatifs dans le vin (malheureux, dans le bassin bordelais !) de son cher supérieur Louis Aliot.
    Ce qui a semble-t-il justifié qu'on les débarque, la Commission de discipline  et le Bureau Politique sont unanimes, ils ont dévissé les ampoules de la salle de conférence, paraît-il, et mis en évidence des livres de Bruno Gollnisch et de ce sacré Martinez à qui Louis a eu quelque maille à partir au moment où il lui a sifflé la candidature à des Européennes antérieures.

    Querelle de chapelles ...

    Personnellement, j'ai juste une anecdote à raconter sur Jacques Colombier.
    Nous déjeunions ensemble au petit Portugais qui servait de cantine au dessus du Carré, nouveau siège du Front à Nanterre.
    Cela devait être une réunion du Comité Central.

    J'étais attablée avec ma camarade Brigitte Neveu, et d'autres, eh oui, étrangement, je m'étais retrouvée à la table des catho gollnischiens, je passe très bien partout.

    Bonne ambiance, entre soi.
    Viens le cas Aliot.
    Louis était encore marié à Céline, il venait de perdre une place de député aux Elections Européennes, et n'avait plus vraiment de place dans l'organigramme.
    Il ne lui restait que sa place de Conseiller Régional.

    Il va ne lui rester que 2000 euros, il n'est plus rien, dit Colombier en se gaussant et d'un air méprisant.

    Et alors, comme beaucoup de Français, je ne gagne bien que 1000 euros et contrairement à vous, je me suis payé mes frais de déplacement et ce restaurant restera encore à ma charge, rétorquais-je amusée et histoire de les remettre un peu à leur place.
    Leurs frais étaient entièrement pris en charge par l'IFOREL, institut de formation lié à leur statut d'élus régionaux, ce que je n'étais pas.

    Petit blanc à la table.
    Ce que je peux dire, c'est que l'esprit de leur conversation m'a toujours semblé être plus vénal, intéressé par leur petit pouvoir et les agréments financiers qui allaient avec, plutôt qu'à un souci même partiel, de l'intérêt général, du don de soi et de la charité chrétienne.

     

    •  
    •  
      Jean Foutiste Tous pareils mm au FN le pouvoir, l'argent les intéressent rappelez vous ce qu a dit Roger H
    •  
      Oriane Borja Oh, Roger, j'ai été très proche de ses petits papiers, combien de fois, je l'ai entendu chialer, se plier, pour quelques sous, lui fait encore plus pitié que les autres, ils arnaquaient même les plus pauvres du FNJ pour se faire trois sous dessus.
      Mais à l'écouter évidemment, il donnait sa peau pour nous autres vauriens, fainéants, branleurs, sous-merde, ça fera 70 euros le paquet de chips ...
       
      •  
        Jean Foutiste Marine Le Pen est une coquille vide... elle n'a aucune spiritualité, elle veut plaire aux médias dominants, aux lobbys, elle n'a aucune conviction réelle...elle n'incarne aucune valeur traditionnelle, familiale, chretienne.. elle n'a aucune culture sur rien.... là encore, ce n'est pas de moi. C'est Roger  qui avait déclaré cela....
      •  
        Oriane Borja Oui, Roger, il faisait du business chrétien, c'est toute la différence ...
  • Comment la Cour de Justice des communautés européennes envoie la territorialité des lois en orbite

    Merci à Jamixel, mais autant en faire profiter tout le monde.

     


    Ce brillant juriste s'attache tant à la racine des mots qu'à l'esprit des lois pour expliquer comment nous glissons peu à peu d'un droit inscrit dans un territoire vers un droit hors-sol, "spacial" qui nous est étranger, et comment la Cour de Justice européenne le consacre sans que cela ne fasse grand bruit en nous embarquant dans une législation dénuée d'humanité.

     

     

    Conférence Alain SUPIOT
    DAILYMOTION.COM|PAR IEANANTES
     
    J’aime ·  · 
    • Oriane Borja
      Écrire un commentaire...
  • Culture pour tous

    Propos de Sébastien Chenu, explication de texte :

     

    "Je me sentais de plus en plus fortement en décalage avec l'UMP sur deux sujets. D'abord la question européenne -l'UMP a accepté une soumission totale à l'Europe technocratique- mais aussi sa position sur le mariage homosexuel, consternante. L'UMP est devenue le Tea party français, un parti conservateur", a-t-il argumenté.

     

    Sur la question Européenne, Sébastien Chenu est, à l'instar de Nigel Farage, pour une Europe libérale, pour eux, l'UE est l'Union soviétique, trop étatique.


    Ce n'est pas son libéralisme qu'ils lui reprochent, c'est tout ce qui l'entrave encore.

     

    Chenu a créé son micro parti pour pousser Sarkozy vers plus de libéralisme, il est, comme Nigel Farage, libertarien.

     

    N'oublions pas que Farage ne désapprouve pas le Traité Transatlantique, ce qu'il n'admet pas, ce sont les amendements et autres négociations entamées par l'UE pour contrôler le libéralisme échevelé qu'il contient, et pourtant, l'UE a quasiment tout concédé au marché et donc à la finance.

     

    Chenu, est, libertarien, comme le Tea Party, auquel il ne comprend décidément rien puisque Ron Paul, chef de file des libertariens a expliqué en long, large et travers que son parti n'était pas contre le mariage homosexuel et que justement, chacun est libre de cela.

     

    Il a expliqué que, si à titre personnel il était contre le mariage homosexuel, l'Etat ne saurait intervenir dans ce domaine comme dans tous les autres.

     

    En revanche, les mouvements libertariens s'organisent en lobbies, et il existe un mouvement anti mariage homosexuel et pour les 'valeurs' issu des think tanks libertariens.

     

    Vous êtes libres en tant que libertariens d'organiser votre vie entre vous, entre semblables, entre ceux qui veulent le mariage homosexuel ou ceux qui ne le veulent pas, ceux qui veulent des écoles où la Bible sert de cours d'histoire, et ceux qui ne le veulent pas, entre ceux qui veulent fumer du cannabis ou ceux qui veulent se shooter à l'encens. Vous avez tous les choix et vous pouvez vous organiser en communautés fermées.


    Les illuminés de Waco étaient des libertariens, vous pourriez donc même vous faire exploser en feu de joie en tir groupé pour partager un moment ensemble pour Noel.

     

    La seule chose qui est réprouvée en tant que libertarien, c'est l'Etat et le fait qu'il viendrait imposer une norme, l'Etat ne doit seulement qu'organiser le système libérale et ne permettant que lui.

     

    L'école doit être libre hors-contrat avec aucune contrainte de programme ni de contrôle, la justice doit être privée, l'armée mercenarisée, les prisons payantes, la santé surtout pas pour tous (responsabilité individuelle oblige, il faut prendre des assurances privées), pas d'impôts pas de taxe, etc., etc.

     

    Sébastien Chenu à la culture quand il n'a même pas une culture politique, ça risque de donner ...

  • Marine Le Pen, l'islamophobe par contumace

    Marine n'est pas au courant, elle ne comprend pas le néerlandais, au pire, elle saura vous improviser en direct, une scène où elle joue la vierge effarouchée ardemment répétée.

    Le PVV veut se profiler en vue de prochaines élections sénatoriales
    LEMONDE.FR

     

  • Le cas Franck Lepage ou comment le trop bien est l'ennemi du bien

    Franck Le page est un personnage sympathique.
    Je l'ai découvert il y a quelques années et comme d'autres, je l'ai fait tourner sur les réseaux sociaux et ai été de ceux qui ont contribué à le faire connaître au sein du Front, de ses cadres, militants et sympathisants.
    Le bonhomme a l'esprit vif, il comprend l'importance du langage et sait distinguer les impostures.
    C'est un orwellien, c'est indéniablement appréciable.

    Mais.

    Mais je ne vais pas contribuer à ne plus me rendre antipathique et ne manquerai toujours pas de ne pas paraître sans prétention aux yeux de certains quand je vais dire que je trouve le personnage limité et donc, sans intérêt dans un second temps.


    Car enfin, une fois qu'il a posé un diagnostic correct, dénoncé la main bien visible du capitalisme dans notre gueule, ses buts et sa présence de plus en plus prégnante partout et bien compris au sein de la gauche, nous le voyons dénoncer l'idée nationale et de souveraineté.

    Evidemment, il rattraperait le coup en demandant à une hypothétique Europe, une protection sociale par le haut, une protection hors-sol, un deus ex machina.
    Théâtre.

    Car enfin comment crée-t-on des protections ?
    Par des lois.

    Qu'est-ce que la souveraineté ?
    Le droit de faire ces lois.

    La France, répétons-le, s'est construite grâce aux pans de souveraineté de son Etat-Nation :

    - droit de battre monnaie (simple outil d'échange et nerf de la guerre tout à la fois)
    - droit de faire et d'exécuter les lois
    - droit de rendre justice
    - droit de police
    - droit de se défendre (armée) qui revient au droit de dire non aux puissances d'argent (qui nous sont étrangères) quand l'Etat est lui-même, c'est-à dire au service du peuple

    Ce sont ces attributs qui confèrent la liberté et qui ont érigé la France en civilisation pérenne avant qu'on ne commence à abattre ses arbres, déterrer ses racines, alors que ce sont ces graines qui donnent les fruits de protection les plus parfaits, l'assise la plus stable pour permettre l'instruction, l'accès à la réflexion, qui sont les véritables richesses de l'homme libre.


    Toutes choses qui ne peuvent se transférer au niveau autre que national.
    On comprend bien que si l'échelon était européen, quelle monnaie alors que les économies (règles de la maison), les langues, l'esprit des lois, sont différents ?

    Le "modèle" libéral anglo saxon n'est pas celui de la France où l'Etat est garant de l'unité et de la prospérité, et où donc, la transmission est publique, l'Etat interventionniste.

    Pour permettre cette unité et cette égalité devant la loi, nous ne pouvons nous accommoder d'un système anglo saxon encore, ou allemand, ou russe, beaucoup plus décentralisés que notre organisation intrinsèquement centralisée.

    Et quelle langue dominerait, quel pays serait "plus égal" que les autres pour imposer ses mots, sa tournure d'esprit, et tout le système qui en découle.

    Notre histoire nous a forgés, c'est l'histoire de l'humanité avant nous, dont ne ne pouvons faire table rase sous peine de nous retrouver alors seuls au monde.


    Franck Le page est, comme les autres Chouards, pièce utile aux libertariens.
    Tenants d'une révolution, tenants d'une prétendue démocratie participative, soréliéno compatibles, libertariano solubles, parfaites pour atteindre le chaos dont surgirait le meilleur-ordre-libéral, selon la formule con-sacrée.

    Bref, rien de bon.
    Rien en dehors du continuum, le résultat serait pire que la situation actuelle dans la mesure où elle la parachèverait.

    En cela, Franck Le page est bien plus proche des souverainistes (idéologues de la Paneurope) qu'il ne pourrait le croire.

    Lui aussi vit dans sa bulle, et les bulles sont faites pour être explosées ...