Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Non classé - Page 3

  • Les bains de coke d'Angelina Jolie, ou la droguée naturelle

    Elle aurait pu patienter avant de prendre un bain de coke ...

    Représentante de l'Unicef, est-ce qu'on lui confierait vraiment nos enfants ?

    Oh oh, ça arrive même aux meilleures d'entre nous ! Le couple Brangelina s'est rendu à la première (à NYC) de la nouvelle série HBO The Normal Heart, dont Brad Pitt est producteur. Sur les photos ...
    VANESSASSECRETS.NET
     
  • Présidence du Front National, l'autre candidature

    Militante frontiste durant plus de vingt ans, élue plusieurs fois au Comité Central du Front National, candidate à toutes les élections depuis la campagne contre le Traité de Maastricht, tête de liste aux dernières Régionales pour la Loire-Atlantique et ayant obtenu un score remarqué aux dernières élections cantonales sur Saint-Nazaire, militante de terrain et cadre formateur, rédactrice aux site et magazine Nations Presse Magazine et Nations Presse Info, juriste de formation et diplômée en Lettres et Civilisations Etrangères, j’avais annoncé, il y a quelques mois et à nouveau dernièrement, sur les réseaux sociaux et à de nombreux cadres du Front National, la volonté de me porter candidate à la présidence du mouvement lors du Congrès qui se déroulera à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

     

    Les statuts requérant seulement le parrainage d’un certain nombre de Secrétaires Départementaux, j’avais commencé ma campagne interne et reçoit depuis de nombreuses années, le soutien officieux de bon nombre de cadres et de militants frontistes ou sympathisants légitimement effrayés par les tendances extrémistes lepénistes.

    Steeve Briois, Secrétaire Général, avait fait un Communiqué en date du 13 juin 2014 pour annoncer que les formulaires de candidature à la présidence du mouvement, étaient disponibles auprès d'eux et étaient à remplir "d'ici le 1er juillet".
    J'ai donc commencé à demander ces formulaires, en vain.
    Et pensais en tous les cas que cela pouvait se faire début juillet étant donné le délais de quinze jours qui est insuffisant pour se faire envoyer le formulaire, le remplir, le renvoyer aux SD qu'il faut prendre le temps de convaincre, au moins en théorie, que ceux-ci signent le formulaire le cas échéant, et le renvoient au siège.
    Et ceci à réitérer 25 fois au minimum.
    Dans tous les cas, ce n'était simplement pas faisable.

    La procédure était de pure façade.

    Surtout la dernière quinzaine de juin qui est pour beaucoup professionnellement et pour les familles, la période la plus chargée de l'année.

     

     

    Je rassure chacun et étant de la maison -le père de mes enfants a été Secrétaire Départemental de la Loire-Atlantique et bras droit de Marine Le Pen pendant des années-, je n’ignorais pas que ma proposition resterait purement informelle, les Secrétaires Départementaux ne tenant pas vraiment à se sacrifier pour voir aboutir ma démarche.

     

    L’affaire des candidatures est noyautée, il n’y a aucun moyen réel d’entrer dans la course.

    L’annonce a d’ailleurs été prise avec ironie, entre moqueries, compassion, mais aussi une certaine inquiétude, j'ignore si la date de clôture des candidatures et le délais de peau de chagrin ont été déterminés en raison de mon intention affirmée d’en faire part à la presse, ou pas, ou tout du moins afin d'éviter toute autre candidature, ce qui crève pourtant les yeux.

     

     

    Si je sais ma posture vouée à l’échec, elle n’en est pas moins sérieuse et guidée par motivations partagées.

    Marine Le Pen a pris des orientations inattendues et malvenues.

    On croyait que sa présidence allait faire entrer le Front National dans une ère civilisée et en relation avec l’idée certaine que nous nous faisons de la France, il en a été tout autre.

     

    La dédiabolisation, qu’elle prend pour acquise, ne l’est qu’à ses yeux et à coups de méthode Coué.

    La réalité ne peut s’accorder avec les rapprochements avec différents de l’extrême-droite la plus dure qu’elle ne peut cacher.

     

    Elle pense que le peuple, bon prince, ou pauvre misérable, lui pardonnerait ou ne verrai que du feu à ses écarts, elle se trompe lourdement et a signé, par ses actes et malgré sa parole, l’échec à venir de ses victoires en trompe-l’œil.

     

    Branche identitaire interne et externe à nos frontières, fanges antisémites voire nazies, islamophobie latente et incarnée dans les membres des lobbies en lien avec le projet Eurabia, rattachement aux lobbies libertariens et donc les plus libéraux et anglo américains rattachés à un extrémisme qui prend assise sur des prétextes religieux et de valeurs civilisationnelles, Marine a su fédérer tout ce que la France  compte comme forces qui n‘entendent que sa destruction, le constat est accablant.

    L’unique objectif du pouvoir a aveuglé une Marine Le Pen qui a décidé de l’obtenir à tout prix, celui de l’incohérence, du mensonge, de la compromission, de la trahison.

    Cette ambition a été cernée par les lobbies les plus étrangers et les plus puissants qui en ont profité pour pénétrer et s’infiltrer dans les organes de décision et à imposer leur programme.

    Ces réseaux, identifiables et identifiés, ont d’ailleurs été partiellement mis à jour ces derniers temps par la presse.

     

    Certes, tout le monde n’a pas connaissance de ces différents courants et groupes de pressions qui gangrènent le Front National lépéniste, et qui n’ont jamais vraiment cessé de faire des aller-retour dans le mouvement en fonction de leurs intérêts et de la force qu‘ils pouvaient espérer acquérir, mais chacun sent le malaise et que l’espoir tant attendu n’a pas été au rendez-vous, et ne le sera jamais dans ces conditions.

     

    Le programme du Front National était censé être le rempart de la France, de son histoire, de ses institutions, de son esprit, de son âme, et c’est-ce projet de civilisation millénaire, protecteur de notre liberté intellectuelle, bouclier anti barbarie, garant de notre unité et de nos avancées sociales, toutes choses auxquelles tiennent les Français et au-delà, tous les admirateurs de la France.

     

    Ce programme contient en réalité de façon sous-jacente, tout ce qui peut amener vers un projet fort étranger, et détient qui en germe, les éléments de destruction de notre civilisation française.

     

    Dans de nombreux domaines, il conduit à rejoindre ou plutôt à devancer celui que le système, libéral, impose et tente toujours plus d’imposer en saccageant les fondements de nos institutions.

     

     

     

    Le Front National a vocation a être un mouvement politique alternatif aux différents groupes politiques qui se sont accordés à dissoudre la France dans un mouvement  mondial où les pays n’auraient plus que des différences folkloriques simplement propres à asseoir une industrie du souvenir.

    Les Français le conçoivent et/ou le concevraient comme cet espoir s’ils ne percevaient pas légitimement le piège d’un danger plus grand encore de ce qu’ils craignent déjà avec les mouvements politiques au pouvoir.

     

    La tendance est à l’alignement sur le programme anglo américain au service des intérêts privés dans leurs guerres perpétuelles de tous contre tous et où les plus gros dominent et imposent la raison du plus fort.

     

    La France rest(ait)e le rempart le plus abouti et le plus reconnu pour avoir bâti une société à visage humain, toujours perfectible mais évoluant toujours en gardant comme cap, celui de l’intérêt général, qui doit se situer constamment au-dessus des intérêts particuliers les plus petits mais aussi et surtout les plus grands.

     

    Tout le chantier reste à reprendre.

    Nous avons les matériaux, le mode d’emploi, nous a été transmis par la sueur et le sang des générations avant nous, il ne reste que la volonté, le courage et l’effort.

    Et le devoir qui nous appelle.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Affaire Marion Maréchal Le Pen/Oriane Borja

    La décision du TGI de Nantes vient de tomber :

    Marion Maréchal Le Pen est déboutée et condamnée aux dépens.

  • En attendant Godot ...

     

    - Quelle que soit la décision, je me dois en tout premier lieu de remercier mon avocat, Maître Rajalu, qui a bien voulu s’occuper de mon dossier alors que je suis sous aide juridictionnelle totale et que j’avais du mal à trouver un défenseur.
    Je lui sais gré d’avoir veiller à s’en tenir à la rigueur technique du droit quand j’aurais tendance à assurer la défense d’une cause plutôt que la mienne propre, j’ai pu d’ailleurs porter préjudice à sa stratégie en me situant en dehors du domaine de l’atteinte à la vie privée qui pour moi, est un prétexte fallacieux invoqué par la famille Le Pen.

    - Je précise que je ne me situe en aucun cas sur le terrain de la liberté d’expression.
    Je revendique plus de sérieux et m’inscris dans le droit à l’information.

    - J’attends de savoir, en cas de condamnation, dans quels termes, et si le jugement est rendu ou pas en dernier ressort et d’en discuter avec mon avocat pour savoir si nous interjetons appel, je me vois mal me pourvoir en cassation, même si, le cas échéant, le caractère public ou pas d‘une page Facebook me semble mériter des nuances, des questions techniques qu‘il reste à affiner.

    - Toute condamnation engendrerait des conséquences sur ma vie puisque tout écart financier ne pardonne guère quand on élève seule ses quatre enfants avec un seul et très modeste salaire et sans autre filet.
    La moindre dette peut engendrer des préjudices graves par effet boule de neige en m’empêchant de travailler alors que l’activité que j’exerce exige un engagement et une fiabilité de ma part.
    Ce n’est pas pour rien que je ne prends jamais de vacances.

    - En tous les cas, cette affaire aura révélé le visage de la famille Le Pen qui connaît parfaitement ma situation et qui a été prête à s’en prendre à une des plus fidèles et dévouées militantes pendant plus de vingt ans au prétexte qu’elle s’aventure à dénoncer les écarts politiques au regard de ce qu’elle n’a jamais cessé de défendre : l’histoire, les institutions et l’âme de la France qui sont les conditions nécessaires à l’avenir libre de nos enfants.

    Les Le Pen ne tolèrent pas la moindre critique sérieuse et utilise la justice dans le but de faire pression sur ceux qui seraient tentés de leur résister.

    Ils n’hésitent pas à user de leur toute puissance pour s’en prendre aux faibles, aux petits, aux sans-grade.

    - Les propos que je tenais dans mon journal privé Facebook qu’ils se sont évertués à exhumer grâce à un accès privilégié que leur avocat avait à mon compte, ne sont pas accessibles publiquement.
    Il ne s’agit pas d’un page publique comme les créent les « politiciens » en quête de gloriole et de visibilité, mais d’un véritable journal de ma vie et de mes réflexions dont il est difficile de retrouver la trace dans la multitude et tant un statut chasse l'autre, même pour mes contacts ou pour moi-même.

    Le nombre de contacts politiques est par ailleurs difficilement déterminable.
    Il faut savoir que les techniques de lobbying et de manipulation fonctionnent à plein, derrière une seule personne peuvent se cacher de nombreux profils.

    D'autre part, Facebook lui-même limite la visibilité des comptes en fonction de critères qui lui sont propres.

    J’ai dans mes contacts des cadres et membres du Bureau Politique du Front National, qui peuvent par ailleurs partager bon nombre de mes positions sans qu’ils puissent l’exprimer ouvertement.

    - En parallèle de mon journal privé FB où j’entretiens des échanges avec un public sélectif, je tiens un blog tout à fait public où sont tenus des propos qui sont destinés à l’être.

    - Il m’est reproché d’avoir mentionné sur mon compte Facebook le fait que Samuel Marchéal n’était pas le père biologique de Marion Maréchal afin d’éviter de lui faire porter la responsabilité des faits que je révélais sur les activités politiques du véritable père de Marion Maréchal Le Pen qui me paraissaient légitimement avoir de l’importance.

    - Je rappelle que le Front trouve lui-même important de tenir compte, à raison, des liens politiques, économiques et/ou médiatiques des personnes publiques.

    - Qui peut nier qu’il n’est pas important de connaître, dans l’intérêt général, des relations très étroites qui existent entre un personnage politique qui plus est au destin tout tracé, et un autre homme politique, les réseaux auxquels ils sont rattachés et les potentielles conséquences politiques.
    Si son père avait été un simple animateur du Club Med sans relation politique ni économique, l’information n’eut revêtu aucune importance.
    Ce n’est pas le cas.
    Pour ne rien dire des attitudes politiques très effectives qui rapprochent davantage objectivement Marion Maréchal le Pen des options politiques de son père plutôt que de sa tante :
    sa positionnement claire à droite, ses rapprochements avec l’UMP et sa tentation sarkozyste totalement aberrante, sa volonté d’union des droites, etc.

    J’aurais aimé qu’il y ait un débat public sur le sujet, j’ai l’impression qu’on me laisse seule porter la responsabilité de questions qui concernent l’intérêt national.

  • Artistes, frontistes, et nos frères pourtant

    Les dirigeants du Front National doivent cesser de détester les artistes populaires.
    Ils ne représentent en cela pas du tout leur électorat, qui lui, est normal et se fond dans la communauté nationale, et qui aiment les artistes, nos artistes.

    Il en faut certes pour tous les goûts et on peut apprécier certains plus que d'autres, mais il faut leur dire qu'on s'en fout de leurs opinions politiques, on les aime pour les artistes qu'ils sont.

    Oui, disons-le, Jean-Jacques Goldman et Zazie sont géniaux, Calogero est touchant, on aime l'univers de Christophe Maé, on fond pour Souchon, Ferrat nous parle, Brel nous enchante tant qu'on eut souhaité qu'il fut Français, nous sommes tous des enfants de Piaf, d'Aznavour, les frères de Julien Clerc ou les copains de Voulzy et de Patriiiick, Cabrel tout le monde y pense, on a tous avec Michel Berger un message personnel, on se délecte des mots de Perret, on ne compte plus au Front les super fans de Johnny (ah que pourtant moi, j'aime pas forcément), on a tous Brassens au fond du coeur, Polnareff nous l'a fendu et sa Lettre nous l'a rendu, et Noah en fond de cour, et Ferré dans le fond des tripes, et Gainsbourg troubadour, et avec Biolay, ben on est comme tout le monde, on se fait chier, et on peut pas voir miss Maggie comme Renaud tatatin !

    On a aimé sur vos chansons, pleuré sur vos paroles qu'on écoute quand on est seul, dansé sur vos flonflons à la française.

    On vous aime, il faut qu'on vous le dise.
    Et on espère que vous aussi, vous pourriez nous aimer.

    Ah si tout était mieux expliqué, si vous ne vous arrêtiez pas à des caricatures qui nous ressemblent si peu, à des malentendus malheureusement si sous-entendus par certains des nôtres qui ne sont pas notre miroir.

    Si vous saviez comme vous l'êtes bien plus, vous qui savez toucher nos sentiments de si près, ressentir les émotions qui passent en chacun de nous, vous savez couper nos souffles, faire frissonner nos coeurs et toucher nos âmes.

    Vous êtes quelque chose de nous-mêmes, vous êtes toujours tellement différents, et toujours tellement Français.

    Nous sommes tous certes querelleurs, pas d'accord, prêts parfois à en découdre pour des idées, indécrottables mécontents, nous sommes la France, vous et nous.
    Et vous avez le droit d'être en colère contre des choses qui nous atteignent aussi et nous font réagir tout pareil et nous rendent bien malheureux.
    Vous aimez la France, cela se sent, vous portez notre parole haut et fière, vous êtes de nos vies, nous sommes un peu de la vôtre.

    Ne faisons pas comme nous étions si étrangers.


  • Madame Anne Sinclair, vous ne représentez pas les juifs

    Anne Sinclair comme DSK auraient mieux fait de se demander, avant, ce que leurs actes, propos et tenues, de personnages hautement publics, donnaient à voir de personnalités juives, et du mal qu'ils faisaient aux juifs en général en s'en réclamant tout en ayant un comportement odieux, au lieu de se plaindre aujourd'hui que la narration de leur vie donne une impression négative quand leur propre miroir est naturellement hideux -il est celui de personnes avilies par l'argent et le pouvoir- et correspond alors à l'image caricaturale de bas du front à laquelle ils se sont abaissés parfaitement.
    Pour ne rien dire de l'image qu'ils ont donnée de la France.

    Je connais des juifs qui ont vécu en HLM de banlieue et dont les enfants sont devenus ingénieurs après leurs classes préparatoires en mathématiques; je connais des juifs qui soignent des indigents sans discrimination et sans en tirer ni gloire ni prébendes, je connais des juifs qui étudient et font le Bien, ceux-là ne sont pas connus mais donnent à voir du mérite et de l'admiration, et sans doute ne sait-on même pas qu'ils sont juifs.

    Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.

    Il est  insupportable d'entendre madame Strauss Kahn se placer sur un terrain inapproprié.

    Sans avoir vu le film qu'elle accuse, le comportement de son mari et dans une moindre mesure, sa propre attitude vis-à-vis de la situation, sont suffisamment des plus décadents pour venir se positionner en terme de victime.

    Les deux auraient mieux fait de se cacher de honte au lieu de parader dans l'espace public à nouveau en infligeant à chacun leur lourde présence.

    Madame Sinclair, profil bas.

  • Affaire Maréchal Le Pen/Borja, ou, La victime n'est pas celle que l'on croit

    "Une Nantaise, ancienne membre du FN, attaquée par Marion Maréchal-Le Pen

    CRÉÉ : 13-05-2014 17:22

    JUSTICE – Oriane Borja, habitante de Thouaré avait révélé sur son compte Facebook que le père biologique de la députée FN du Vaucluse n’était pas Samuel Maréchal. Marion Maréchal l’assigne en justice pour violation de la vie privée.

    ..."

    http://www.metronews.fr/nantes/une-nantaise-ex-fn-attaquee-en-justice-par-marion-marechal-le-pen/mnem!0vQ1Q0b4D8Poo/



    J'aurais préféré que ma vie privée n'ait pas été fouillée ainsi.
    Il faut savoir que ce sont les Le Pen qui ont fouillé dans mon journal privé Facebook des éléments contre moi -et qui sont totalement confidentielles-.l'avocat Wallerand de Saint Just a eu accès à mon journal parce qu'il était mon "ami".
    Ils ont cherché depuis deux ans à faire pression sur moi parce que je révélais des informations importantes qu'ils cherchent à cacher.
    Les échanges de conclusions ont duré plus d'une année et j'ai eu un contrôle fiscal inopiné cet été -alors que je suis smicarde et vis en HLM où j'élève seule mes quatre enfants -, les contrôles fiscaux se font sur dénonciation.

    Chacun ferait mieux de se poser la question de savoir pourquoi ils font cela, alors que je n'ai absolument pas révélé le nom de son père -cela, c'est la maman de Yann qui le «crie» sur tous les toits depuis toujours, dans un par famille ....

    J'ai simplement fait part dans un cadre strictement confidentiel du fait que le père de Marion était un personnage politique lié aux réseaux atlantistes de Kouchner/Sarkozy.
    Information qui me semble nécessaire à l'analyse politique et au regard des prises de position extrêmes et a priori contradictoires avec les idées du Front National de Marine Le Pen de Marion Maréchal, à savoir sa volonté d'Union des droites et le fait même de se présenter comme de droite, ses attaches avec les lobbies d'extrême-droite et notamment les réseaux du Club de l'Horloge qui dépendent directement des libertariens de Washington (toutes preuves que je fournis en publiant -sur mon blog public- des informations régulières sur le sujet, et c'est bien cela qui gêne les Le Pen et sur lequel ils ne peuvent m'attaquer).

    Ils ont pris un prétexte, réfléchissez, personne ne sait qui je suis, pourquoi m'attaquent-ils ainsi alors que le procès qu'ils m'ont intenté serait à l'évidence connu de la presse et alors qu'il existe des procédures en référé plus discrètes et expéditives que celle à laquelle ils ont eu recours.

    Les informations qu'ils ont exhumées de mon journal privé sont très difficiles à trouver, même par moi-même car noyées dans des milliers de statuts et de commentaires, ils ont fait appel à un cabinet spécial lié à l'extrême-droite pour trouver ses informations pour s'en prendre à moi.

    Ici, l'article est un peu plus fouillé, mais partout je suis présentée comme la personne qui a méchamment déclaré une méchanceté sur la pauvre petite orpheline Marion Le Pen.
    Je suis à la Une de toute la presse de ma région où je travaille et où cela peut maintenant avoir des conséquences sur ma vie.
    Sans compter que si j'étais condamnée, ça nous mettrait moi et mes enfants directement aux minima sociaux.

    Je suis la victime dans cette affaire, le crime profite à Marion Maréchal Le Pen.
    Je n'ai pas cherché cette exhibition en place publique.
    Par ses attaques, on m'oblige à me défendre.                             

    J'ai ce blog pour dire des choses publiques, je n'accepte absolument pas des «amis» sur Facebook, il agit soit de personnes que je connais directement (et j'en refuse, élimine et bloque énormément), soit que je connais par des discussions.  
                                 
    Ce qui m'intéresse, c'est le dessous des cartes, qui devraient intéresser chaque citoyen, et je me fais un devoir de chercher pour vous.

  • Voir le soleil derrière la pluie

    Je serai bientôt fixée sur mon sort.
    Amis détracteurs, peut-être n'aurez-vous bientôt plus un moment de paix.
    La famille Le Pen ayant peut-être trouvé un nouveau moyen de me mettre sur la paille et de me laisser vivre avec les minima sociaux (part de revenus insaisissables pour moi et mes enfants).
    Cela impliquera peut-être une coupure d'Internet, mais j'habite à deux pas de la bibliothèque municipale où il n'y a jamais personne et une connexion.
    L'avantage sera évidemment que pour le même prix, je ne pourrai plus travailler puisque les minima ne couvriraient pas mes frais de déplacements.
    Je pense que j'écrirai, j'aurai le temps de faire plus d'efforts de rédaction, ce sera plus approfondi.
    Bref, au pire, j'écope des premières vacances de ma vie de femme, ce sera bien mérité.

    Art Garfunkel - Beyond The Tears
    Lost again. I see it in your eyes you feel alone again. I made it just in time to break your fall again. You thought you'd come so far, but...

     


     
    Simon & Garfunkel, Bridge Over Troubled Water, Central Park
    Art nails it beautifully; like only he can! The song was not tailored to Art's voice; it was Art's voice that tailored the song! No cover...
    Simon & Garfunkel - The Sound of Silence - Madison Square Garden, NYC - 2009/10/29&30
    25th ANNIVERSARY ROCK AND ROLL HALL OF FAME CONCERT...
    J’aime ·  · Promouvoir · 
  • Message personnel

    Bonjour,

    vous êtes plus de 10 000 par mois à suivre très régulièrement mon blog depuis quelques années, pour la quasi totalité je ne vous connais pas, je sais que vous êtes journalistes, chercheurs, détracteurs, membres des différentes organisations que je dénonce, sceptiques, simples citoyens ...

    Et je ne vous remercie pas, parce que dans tout le lot, il n'y en a pas un qui est foutu de m'aider et vous me laissez faire tout le boulot.
    Il y a bien eu quelques articles dans Le Monde et sur d'autres medias importants, mais aucune analyse globale, toujours des articles vus par le petit bout de la lorgnette.

    Je sais que le travail est considérable, mais je le fais bien et je n'ai aucun moyen, aucun réseau, aucun soutien, seulement de viles attaques menées contre moi.

    Vous pouvez prendre toutes les informations que je laisse ici, je ne souhaite qu'une chose, c'est que l'on s'approche le plus possible de la vérité, ne serait-ce que par souci intellectuel.

    Les forces en présence sont considérables, mais elles ne sont pas grand chose quand on les décrypte.

    Vous choisissez, soit d'être pantin, soit de les regarder s'agiter et peut-être de révéler les ficelles, un peu de courage !

  • Archives Othilie Tugdual Lothaire Congrès Nice 2003

     

    Othilie Congrès 2003.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Othilie Tugdual Lothaire Congrès 2003.jpgOthilie Tugdual Lothaire Congrès 2003 2.jpgOthilie Tugdual Congrès 2003.jpgOthilie Congrès 2003.jpgOthilie Congrès Nice 2.jpgOthilie Congrès Nice 3.jpgOriane Congrès Nice 2003.jpgOthilie Congrès 2003 3.jpgTugdual Congrès Nice 1.jpgTugdual Congrès Nice 2.jpgTugdual Congrès Nice 3.jpgTugdual Congrès Nice 4.jpg