Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Science - Page 2

  • Le Pen ta mère !

    Heu, pas la souche Le Pen quand même ?

    Tous les hommes descendraient d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique, selon les généticiens.
    LEPOINT.FR|PAR FRÉDÉRIC LEWINO

     

  • Temps X et chromosomes Y+

    Les effets du botox entre les deux oreilles ...

    La même maladie que Berlusconi, sauf qu'eux doivent en plus mettre des implants au menton et aux jougs, comme pour tirer Carla Bruni.

    Ils ont l'air d'avoir mal aux cheveux aussi, y'a pas à dire, c'est rare comme symptôme.

    Les célèbres jumeaux au physique d’extraterrestres en sont persuadés: l’élixir de jeunesse sur lequel ils travaillent avec des biologistes, c’est pour demain!...
    ILLUSTRE.CH
     
    J’aime ·  · 
    Lien permanent Catégories : ;), Science
  • L'ignorance, le nouveau mal du siècle

    Mais en général, il faut au moins ces placebos plus ceux des laboratoires Boiron qui envahissent de leurs petites pilules magiques en poudre de perlimpinpin très prisées chez les ignorants, tout comme les marabouts des contrées où la magie tient lieu de science, pour guérir ces animaux vraiment malades de la tête.

    Il serait sans doute temps largement, de revenir sur l'Economie de la connaissance pour revenir à la transmission des savoirs, ce qui n'est pas vraiment voire vraiment pas la même chose.

    Une revue médicale s'est penchée sur les médicaments pour lutter contre le rhume. Son constat est sans appel : ils ne servent à rien C'est de saison. Nez qui coule,...
    SUDOUEST.FR

     

  • Soigne ton cerveau quand ton corps est malade, un livre de santé publique

     

    1.  
      Oriane Borja a partagé un lien 
       
       
      Médecines douces, le livre choc
      sciences.blogs.liberation.fr
      4 septembre 2014 / à lire, à voir et à écouter Médecines douces, le livre choc En 1980, l'acteur Steve McQueen (La grande évasion, les 7 mercenaires...) meurt. D'un cancer. Après avoir été chercher au Mexique la guérison par les...
  • Oscillocons

     
    L'homéopathie ne fonctionne pas
    s.7s7.be
    L'homéopathie n'est pas plus efficace qu'un placebo. Voilà ce qui ressort d'une étude réalisée en Australie. 

    Oui mais l'effet placebo fonctionne , et plus on est croyant, plus ça fonctionne, ce qui ramène les compteurs à zéro puisque seuls les malades dans leur tête ont ce type de croyances.

    Donc, l'homéopathie ne fonctionne pas, mais permet quand même de guérir les gens qui s'autopersuadent d'être malades, ce qui peut les renforcer d'ailleurs dans leur persuasion, et dans l'intérêt de reprendre le miraculeux remède.

    Les petites pilules pallient au manque d'instruction.

    Ensuite, c'est sûr, ça fait gagner des points de croissance -ce qui signifie bien que ça engraisse les toujours même 1%- et ça diminue le pouvoir d'achat des plus naifs, et parmi ceux-là, en espérant qu'il n'y en ait pas trop, les plus démunis.

    Une campagne publique d'information ne suffirait pas, comme toujours, la seule solution serait de ré-instruire la population afin de remettre son cerveau en mode fonctionnement, ce n'est donc pas demain la veille.

    En attendant, les pseudo médecines ont un bel avenir, et ce d'autant plus qu'on aura même de plus en plus de pseudo médecins.
    L'homéopathie est inefficace parce que ce qui s'apprend en faculté de médecine, point barre; à moins que certains aient plus de science que l'Académie.

    L'Académie de médecine demande le déremboursement :

    "L'homéopathie fait polémique, et ce n'est pas nouveau. Au-delà du débat sur son efficacité se pose aujourd'hui le problème de son remboursement. Alors que l'abaissement de 65 à 35 % avait soulevé un tollé en 2003, une nouvelle offensive est menée par l'Académie de Médecine. Dans un communiqué virulent, les sages réclament le déremboursement total de ces produits."

    C'est efficace comme l'eau magique que l'on donne aux gamins petits quand ils s'écorchent le vernis des genoux -et encore, mieux vaut leur dire que la douleur va passer et de respirer tranquillement.


    Il faut hélas tenir compte du fait que Kouchner a introduit en France les "médecines" nouvelles, selon la logique du business américain de la santé, sur le dos des gens, et surtout là encore sur celui des plus faibles.

    Quant à ceux qui se demandent pourquoi les Laboratoires Boiron font des affaires si florissantes malgré le seul effet placebo de leurs sucrettes, l'Oréal ne fait pas faillite non plus avec ses crèmes qui rajeunissent, et les pilules qui font fondre la graisse feront toujours recette.

    Sauf que l'on ne fait pas rembourser l'ensemble de la collectivité pour en abrutir une partie, la France vaut mieux que cela.

    •  
      Pimprenelle Neo-Dulac Expliques-moi comment marche l'effet placebo sur ma fille qui n'avait pas encore 2 ans, vomissait tout le temps en voiture, aucun médoc ne marchait à part l'homéopathie pour éviter les accidents...
      Rien que pour cela, je trouve que ça mérite qu'on ne la rejette pas en bloc.
    •  
      Oriane Borja Parce que l'élément déclenchant du "mal des transports" est psychologique.
      Le fait de faire attention à votre enfant -en lui donnant une sucrette par exemple- le rassure, le simple fait de calmer son angoisse, évitera le vomissement.
      Si elle vomissait, c'est que vous ne faisiez tout simplement pas assez attention à elle, jusqu'à ce qu'elle vous dégueule dessus pour vous le faire comprendre.
      Il faut parler à son enfant, toujours, tout le temps, il ne sait rien, il a des peurs, des appréhensions, des angoisses, le rôle de l'adulte est de prévenir tout cela.
       

     

  • L'enfant, cet être unique intimement relié à sa mère

    "Des études ont montré une composition et une quantité différentes du lait maternel, selon que la mère donne naissance à un garçon ou une fille. C'est le résultat d'un rapport publié par l'université américaine de Harvard. Plusieurs théories sont avancées pour expliquer ce phénomène, qui intéresse les hôpitaux et les fabricants de lait pour enfants.

    A sexe différent, des recettes de lait maternel distinctes. C'est ce qui ressort d'une étude publiée vendredi par des chercheurs et des biologistes de l'université de Harvard. Les résultats viennent de mesures effectuées sur des mammifères et des humains. Le constat ne répond pas à toutes les interrogations : les scientifiques ne savent pas pourquoi  le lait est "personnalisé" selon l'enfant."

    http://orianeborja.hautetfort.com/archive/2013/07/18/de-l-allaitement-maternel-5124326.html

    18/07/2013

    De l'allaitement maternel

    allaitement-sein-bebe.jpg

     

     

     

     

     

     

     

               
              Face à l’inquiétude d’une jeune maman de mes amies, je voudrais revenir sur l’importance de l’allaitement naturel.


    En effet, son pédiatre lui a recommandé -et sans doute à raison- de ne pas donner d’eau à son bébé qu’elle nourrit au biberon, même par ces fortes chaleurs. 

    Le problème étant qu’absorbant de l’eau, l’estomac du nourrisson, leurré, montre satisfaction et ne veut ensuite plus forcément prendre un biberon ou un biberon complet à l’heure recommandée et peut donc manquer de sa ration indispensable d’alimentation.

    Et pourtant, le bébé a soif en été et voilà la maman bien désemparée, ne sachant comment pallier aux cris du bébé sans enfreindre les injonctions du médecin.

    Hélas, voilà le cercle vicieux de l’allaitement artificiel.

    Un enfant nourri au sein, peut être allaité, doit être allaité, à la demande (sauf si votre spécialiste est un taré).
    En effet, le nouveau-né sait gérer ce magnifique modèle d’ingénierie qu’est le sein de la mère.

    Au moindre problème, vous pouvez lui donner le sein, une maman à temps plein sait d’ailleurs rapidement discerner et même anticiper les besoins de son bébé entre le besoin d’alimentation, d’éveil, de change, de sommeil ou de soin de son enfant.

    Le sein maternel est cette merveilleuse source d’origine divine qui sait calculer, avec la plus parfaite précision, les attentes de votre petit.
    A-t-il besoin de boire, qu’il a de l’eau, est-il nécessaire qu’il soit alimenté, il est alimenté, a-t-il l’intention de se rassurer, qu’on exaucera sa volonté, veut-il sa dose pleine d’affection, qu’il tétera opportunément.

    La sein se met en mode ordinateur, calcul la teneur des moindres micro éléments, leur variation en cours de téter, programme déjà la suivante, tout est pris en compte, vous n’avez qu’à laisser faire ce qui vous dépasse.
    Le nouveau-né est-il fiévreux que sa ration le soigne déjà, les médicaments sont déjà dedans, puissants pourvoyeurs de défenses naturelles en plus de celles que vous avez déjà léguées à votre protégé en le mettant au monde, il prend le relais.

    Evidemment, en dehors de toute normalité, si votre enfant est réellement malade, il faut consulter et lui donner en plus d’autres soins et écouter le spécialiste.

    Evite le plus soigneusement toute complication digestive, vous laisse des couches dorées faciles à nettoyer et sans odeur, vous dispense de la corvées de biberons, et la nuit vous pouvez donner le sein en dormant d’un œil et vous allongeant dans toutes les positions, l’enfant se débrouille tout seul avec le temps. Et en cas de crevasses, c’est la succion qui réparera.

    A noter que certains pères, mal élevés eux-mêmes, peuvent éprouver de la jalousie de cet attachement si unique.
    Quelle bêtise, la maman aime ainsi son bébé parce qu’il est le fruit de son amour -c’est du moins tout le mal de l’on souhaite- et le papa devrait savoir gré à sa compagne de tout ce qu’elle fait pour leur enfant.

    J’ajouterais trivialement et parce que la question m’a déjà été posée, que l’allaitement ne procure pas de plaisir sexuel même s’il est une jouissance indicible, une plénitude, de même qu’il serait imbécile de croire que l’accouchement pourrait provoquer un orgasme. Désolée pour les phantasmes de certains …

    Que les hommes sachent que leur rôle est autre mais qu’il est bien indispensable, mais plus grave aussi, il se situe sans doute plus tard, il faut au moins deux béquilles pour faire un honnête homme, bien des nourritures terrestres, et sans doute un fil invisible qui le relie à plus haut que lui.

    Mais votre lait est a priori tout ce qu’il y a de mieux pour commencer.
    D’autant qu’il vous attache à votre enfant comme rien d’autre et pourvoit à l’amour dont lui, et vous, avez besoin.

    Mais attention, pour faire au mieux, ce lait doit être le vôtre, le plus adapté à la chair de votre chair, et de même, malgré votre amour sollicité, donner votre lait à un autre enfant, est alors certes une marque de générosité, mais peut déséquilibrer ce pour quoi vous êtes faite, s’occuper du ou des vôtres.

    De même, tirer son lait -qui peut être mieux que rien- peut-être dangereux hygiéniquement et ne compense en aucun cas la présence de la mère, tout ce mélange d’odeurs, d’hormones et de cœur qui fait la liaison mère-enfant unique au monde.

    Une fois ce lien développé, rien ne vous séparera, respirerait-il de travers à cinq pièces de vous, que vous le sentez, a-t-il besoin de vous, que votre corps vous en alarme -et très physiologiquement, la maman qui allaite sent la montée de lait et sait que dans les minutes qui suivent le petit s’il s’était endormi, va réclamer.

    Ah si vous saviez l’importance de ces choses qui se transmettent, ou à l’inverse terrible se conditionnent à l’opposé de ce qu’elles devraient être.
    Ah si les politiques n’obligeaient pas souvent à ne pas laisser le choix.

    Mères courage, n’hésitez jamais à choisir entre donner le plus et donner, donner plus, vous gagnez plus, donner moins, vous prenez le risque.

    L'allaitement artificiel est l'autre théorie du genre inhumain.